Pleins de chiffres sur le marché du Search Engine Marketing | 1ère Position

Pleins de chiffres sur le marché du Search Engine Marketing

Rédigé manuellement le 31 mai 2006 par

Lors d’un cours sur le Search Engine Marketing (SEM) donné aux étudiants Services et réseaux de communication de Bordeaux, j’ai eu l’occasion de me pencher sur les derniers chiffres du marché du SEM que je vous livre ici. Un grand MERCI à Mathieu Llorens pour la mise en relation avec Pierre Lacrampe (le responsable dynamique du département SeRéCom) et aux étudiants SRC curieux que j’ai eu le plaisir de rencontrer.

En résumé, le marché du Search Engine Marketing (Référencement Naturel + Liens sponsorisés) est devenu aux fils des années la locomotive de la publicité en ligne dont le SEM représente déjà 40% des dépenses tant aux U.S, qu’en Europe. La publicité en ligne progresse quant à elle de plus de 70% en France en 2005 et on peut estimer le marché français 2005 du Search Engine Marketing à plus ou moins 300 millions d’€. Aux U.S le SEM progresse de 44% entre 2004 et 2005, les liens sponsorisés représentent 83% des dépenses du SEM (4,8 milliards de $) et 11% pour le référencement naturel (642 Millions de $), bien que le référencement naturel génère 2 fois plus de trafic que les liens sponsorisés.

N’hésitez à m’indiquer d’autres études sur le marché du Search Engine Marketing notamment en France et en Europe.

Les sources de trafic et d’audience d’un site web

  • 45,1 % d’accès directs, via la saisie de l’url ou accès par les favoris, qui récompense la capacité d’un site web à fidéliser son audience : c’est la 1ère source de trafic !
  • 32,6 % d’accès par les moteurs dont 22,5% via le référencement naturel et 10,1% via les liens sponsorisés. Le référencement naturel génère 2 fois plus de trafic que les liens sponsorisés,
  • 22,3 % d’accès via les liens à partir d’autres sites web (affiliation, epub, liens naturels et emailing).

Source : XiTi Monitor

Le nombre de pages vues par visiteurs, selon les sources de trafic d’un site web

  • Le référencement naturel via les recherches naturelles dans les moteurs de recherche, génère l’audience la plus qualifiée, avec 9,41 pages vues en moyenne par visiteur,
  • Les accès directs avec 7,06 pages vues par visiteur, montre une nouvelle que la fidélisation des visiteurs est le meilleur moyen d’entretenir une audience de qualité,
  • Et l’emailing avec 7,05 pages vues par visiteur, idem l’emailing est un outil de fidélisation avant tout.

Source : XiTi Monitor

Nombre de mots saisis lors d’une recherche dans les moteurs

  • En 1998 la moyenne était de 1,2% mot tapé, en 2004 de 2,5 mots tapés, en 2005 la moyenne est de 3,3 mots tapés, par recherche,
  • 56% des recherches comportent de 3 à 6 mots par recherche. 24% des recherches sont le fait d’une recherche d’un mot.

Source : Hitwise

Comportement des internautes sur les pages de résultats des moteurs

  • 62% des internautes ne consultent que la 1ère page de résultats, 23% d’entres eux regardent même uniquement qu’une partie de la 1ère page et le coin le plus en haut à gauche de la page de résultats dans le cas du moteur Google (cf. ci-après l’étude du déplacement de l’oeil de l’internaute).

Source : iProspect/Jupiter Search

  • sur Google, le comportement de l’oeil sur la page de résultats montre un « triangle d’or », là où il faut être, pour capter le plus de trafic possible :

Source : Pew Internet

Baromètre des outils de recherche Francophone

  • En France, 5 moteurs génèrent à eux seuls plus de 95% des recherches et du trafic,
  • Google culmine à plus de 85% à lui tout seul et « écrase » tous les autres moteurs, loin derrière.

Source : Baromètre XiTi/1ère Position

Evolution du marché du Search Engine Marketing aux Etats-Unis

  • Les annonceurs aux U.S. et au Canada ont dépensé 5.75 Milliards de $ dans le Search Engine Marketing (SEM) en 2005, ce qui représente une évolution de 44 % par rapport à 2004,
  • Sempo prévoit pour cette année une croissance toujours forte (+ 25 % à 7,19 milliards de dollars),
  • Les dépenses SEM représenteront 11 Milliards de $ en 2010. Cela inclut les dépenses dans les liens sponsorisés, le référencement naturel, les inclusions payantes (Feed XML), et les outils de monitoring/reporting SEM et de mesure d’audience.
  • Les liens sponsorisés représentent à eux seuls 83% des dépenses totales, soit 4.7 Milliards de $,
  • 4 annonceurs sur 5 indiquent avoir engagé une campagne de référencement naturel pour 11% des dépenses SEM globales,
  • L’inclusion payante via les Feed XML représente seulement 4% du marché du SEM, et 2% pour les outils dédié à l’analyse des campagnes naturelles et payantes.

Source : Sempo Survey 2005

Marché 2005 de la publicité en ligne en Europe

  • Le Search Engine Marketing représente 40% des dépenses publicitaires en ligne en Europe,
  • En France, la publicité en ligne est estimé à 844 millions d’€ en 2005, soit 3% des dépenses globales de la publicité.

Source : IAB Europe

Répartition des dépenses publicitaires 2005 en France

  • Le Web a dépassé 5 % de parts de marché dans les investissements publicitaires plurimédia en France en 2005,
  • L’augmentation annuelle de l’epub est de 72,4 % en 2005, et avait déjà progressé de 73 % entre 2003 et 2004.

Source : IAB France

Par David Degrelle

Fondateur, Ex-président de 1ère Position.

Partager et noter cet article !







Les commentaires sont fermés.