Contourner les mots clés « not provided » dans Google Analytics | 1ère Position

Contourner les mots clés « not provided » dans Google Analytics

Rédigé manuellement le 25 septembre 2013 par

LA news du moment, c’est la généralisation annoncée du chiffrement des mots clés référent par Google donc de leur comptabilisation  en « not provided ».  Dans ce contexte, les mots clés générant du trafic depuis les résultats organiques de Google ne vont plus être identifiables dans les outils de Web Analytics. Il va donc devenir incontournable pour mesurer la performance de ses actions SEO de passer par l’analyse des pages de destination SEO qui est LA dimension qui permet d’avoir une idée de la performance de ses mots clés en référencement naturel

Pourquoi analyser les pages de destination SEO ?

  • Une page = un mot clé principal ciblé: l’analyse du trafic SEO sur une page d’entrée permet donc d’avoir une idée des mots clés saisis par les internautes.
  •  Pour une vision plus macro, un ensemble de pages partageant des caractéristiques communes permettent également d’avoir une idée des expressions types de mots clés qui fonctionnent et permettent de générer du trafic SEO

Pour analyser la performance de tes actions SEO, il faudra orienter la réflexion autour des dimensions d’analyse que constituent les pages de destination plutôt que les mots clés par exemple :

  • Page d’accueil
  • Ensemble des fiches produit
  • Ensemble des catégories de niveaux 1
  • Ensemble des catégories de niveaux 2
  • Produits d’une catégorie spécifique
  • Produits d’une marque spécifique
  • Mise à disposition d’outils / contenus spécifiques (conseils, simulateurs…)
  • Produit d’une couleur spécifique
  • Billet d’un blog
  • Pages dédiées à la visualisation de vidéos.

….

Les possibilités de création de dimensions d’analyse sont innombrables. Bien sûr, ce n’est pas parfait par rapport à l’étude des mots clés mais c’est toujours ça ….

J’y vois entre autres 2 avantages :

  • Structurer ton approche SEO autour de l’optimisation de gabarit de page, d’expressions type de mots clés plutôt que de travailler page par page ou mot clé par mot clé son SEO. Bref industrialiser, rationaliser ….
  • Focaliser tes efforts sur les types de pages et de contenus qui génèrent le plus de valeur. Il n’est pas toujours évident par exemple pour un site E-commerce que ce soit les fiches produit ou les catégories qui génèrent le plus d’entrées depuis les résultats naturels des moteurs de recherche. La vue par type de page de destination permet une vue beaucoup plus claire pour canaliser ses efforts d’optimisation.

Etude des pages de destination SEO avec Google Analytics

Pour entrer dans le vif du sujet et la pratique, il va donc falloir créer un ensemble de segments personnalisés permettant de construire autant de dimensions d’analyses.

ur Google Analytics, facile… il te suffit de créer un segment pour bénéficier de cette vue par type de page de destination SEO. Sauf que tu auras autant de segments à créer puis à consulter / exporter. Ça peut donc vite devenir très fastidieux à mettre à jour avec un nombre important de types de page de destination à mettre à jour tous les mois pour construire ton reporting sur Excel.

Je te propose donc une méthode permettant de gagner du temps sur la récolte de données pour l’analyse des pages de destination SEO avec Google Analytics

Pré requis :

Étapes de la méthode

  1. Identifier l’ensemble des familles pages d’entrées qui peuvent constituer des pages de destination SEO (home, blog, catégories ….)
  2. Définir une règle permet d’identifier de façon fiable une famille de page, le plus souvent sur un mode de construction d’url
  3. Transposer cette règle d’identification en expression régulière
  4. Utiliser le plugin SEO Tools pour Excel et les fonctions d’extractions sur l’API de Google Analytics

 

Etape 1 ,2 et 3 : identification des familles de page d’entrée, règle d’identification et expressions régulières :
Pour l’exemple j’identifie quelques types de pages qui m’intéressent pour l’analyse des pages de destination SEO : page d’accueil, page de catégories de niveaux 1 et 2, contenu d’un blog, page contenant des vidéos et des avis.
La liste pourrait être beaucoup plus longue c’est uniquement pour fournir quelques exemples…
1

 

 

Etape 4 : utilisation du plugin SEO Tools pour Excel et fonction GoogleAnalytics()

Si tu respectes bien les pré requis et que tu as installé SEO Tools pour Excel tu disposes maintenant d’une fonction Excel GoogleAnalytics()  qui va te permettre d’extraire les données de visites pour chaque type de pages de destination identifié dans les étapes précédentes.

Tu te positionnes sur une cellule, saisis la fonction GoogleAnalytics () et accèdes à l’assistant via le bouton « fx »  (plus pratique pour renseigner  les arguments de la fonction)

2

 

Cette fonction GoogleAnalytics() dispose des paramètres suivant :

  • Id : identifiant du profil de site Analytics (attention différents de l’id UA-XXXX , c’est l’identifiant de la vue disponible dans les paramètres de profil de site)
  • Metrics : ici on utilisera « ga :visits » pour extraire les visites uniquement.
  • StartDate: Date de début de la période d’analyse, on récupérera la valeur définie dans une cellule (plus pratique pour la mise à jour)
  • EndDate : Date de fin de la période d’analyse, on récupérera la valeur définie dans une cellule (plus pratique pour la mise à jour)
  • Dimension : dimension d’analyse, ici on ne l’utilisera pas puisqu’il s’agit de créer de nouvelles dimensions d’analyse qui n’existent pas dans Google Analytics
  • Segment : C’est la fonction essentielle puisque c’est elle qui va permettre via l’utilisation de l’expression régulière définie précédemment de récupérer la valeur du nombre de visites associées à chaque type de page de destination. Ici on récupère uniquement les données par type de landing page filtrée par  l’expression régulière de la cellule C10 « dynamic::ga:landingPagePath=~ »&C10; »
  • Filter : on récupère uniquement le trafic organique « ga:medium==organic »
  • Sort : option de tri, ici on cherche à récupérer les valeurs une par une donc la fonction est inutile
  • StartIndex : début du jeu de données extrait (ici non utilisé)
  • Maxresults : fin du jeu de données extrait (ici non utilisé)
  • ExludeHeaderInResults : option d’affichage du format d’extraction  permettant d’exclure les en tête (ici sur « VRAI »)
  • ExludeDimensionInResults  option d’affichage du format d’extraction  permettant d’exclure les en tête (ici sur « VRAI »)

3

4

5

On se retrouve donc avec une formule permettant de sortir le nombre de visites entrante pour chaque type de page de destination :

=GoogleAnalytics($B$2; »ga:visits »;$B$3;$B$4;; »dynamic::ga:landingPagePath=~ »&C10; »ga:medium==organic »; » »;1;10000;VRAI;VRAI)

Où la cellule :

  • B2 contient l’id de profil d’analyse
  • B3 date de début  de période d’analyse
  • B4 date de fin de période d’analyse
  • C9 l’expression régulière permettant de filtre les données sur un seul type de page de destination

On étend ensuite la formule à l’ensemble de la colonne « visites »  pour extraire le nombre de visites relatif à chaque type de page de destination et le mois prochain, il n’y a plus qu’à changer les dates de la période d’analyse  !

6

Profites en vite il ne sera peut être bientôt plus possible d’avoir les pages d’entrées depuis les résultats organiques de Google   ;-)

 

 

Aurélien Guiton

Par Aurélien Guiton

Consultant Search Marketing

Partager et noter cet article !







Les commentaires sont fermés.