Google Panda en France : Les gagnants et les perdants

Rédigé manuellement le 16 août 2011 par

Google Panda France avec searchmetrics

En accord avec SearchMetrics France, nous publions la liste complète des principaux sites web gagnants et perdants, suite au déploiement de la mise à jour de l’algorithme Google Panda, le 12 août 2011.

L’étude se base sur les analyses de l’indice de visibilité des sites et qui correspond à la fois au positionnement des sites sur les principaux mots clés du secteur mais également corrélé selon la part de trafic généré par les mots clés.

En France, la mise à jour Google Panda, touche des sites web similaires qu’en Allemagne, aux États-Unis ou en Angleterre, mais il y a aussi quelques surprises à découvrir dans le classement ci-après.

Sans surprise, les fermes de contenus, les comparateurs de prix et les sites d’avis de consommateurs sont les principaux sites touchés. On remarquera des baisses surprenantes pour les sites de lexpress.fr qui perd 17,7% de visibilité, leparisien.fr qui perd 10% et universalis.fr perdant 81,8%. Le forum de référencement Webrankinfo.com perd 55,7% et Dicodunet.com 88% !

De notre point de vue à 1ère Position, il semble évident qu’il y a une mise à jour manuelle et algorithmique de Google Panda comme évoquée dans nos vidéos de formation au référencement Google Panda.

Les perdants de la visibilité en référencement suite à Google Panda en France

Nom de domaine Actuel La semaine précédente Changement en %
wikio.fr 381590 1510346 -1128756 -74,7349
ciao.fr 264959 702575 -437616 -62,2874
1001actus.com 313067 688646 -375579 -54,5388
infos-du-net.com 466647 837899 -371252 -44,3075
ibuzzyou.fr 255838 511902 -256064 -50,0221
web-libre.org 76215 307216 -231001 -75,1917
webrankinfo.com 175384 397425 -222041 -55,8699
leguide.com 414799 623154 -208355 -33,4356
twenga.fr 235257 442117 -206860 -46,7885
shopping.com 187990 365108 -177118 -48,5111
memoclic.com 55788 230016 -174228 -75,746
webmarchand.com 70466 218002 -147536 -67,6764
netoo.com 125198 265448 -140250 -52,8352
itespresso.fr 44078 180015 -135937 -75,5143
presence-pc.com 57071 188436 -131365 -69,7133
arobase.org 179658 299980 -120322 -40,11
chauffeurdebuzz.com 166198 284874 -118676 -41,6591
toocharger.com 79175 188853 -109678 -58,0759
les-experts.com 19893 129425 -109532 -84,6297
brothersoft.com 33798 139262 -105464 -75,7306
sites-a-voir.com 56000 160770 -104770 -65,1676
bon2reduction.com 16715 120343 -103628 -86,1105
paperblog.fr 60534 161641 -101107 -62,5503
fluctuat.net 162707 258402 -95695 -37,0334
cylex-france.fr 27658 120748 -93090 -77,0944
surfandbiz.com 53566 142321 -88755 -62,3625
code-reduction.fr 12666 99237 -86571 -87,2366
aquadesign.be 18732 104354 -85622 -82,0496
touslesprix.com 95865 179670 -83805 -46,6438
qctop.com 38312 120704 -82392 -68,2595
achetezfacile.com 70620 151658 -81038 -53,4347
businessmobile.fr 35618 116410 -80792 -69,403
hellocoton.fr 34710 112893 -78183 -69,2541
shoocare.fr 11976 89042 -77066 -86,5502
techno-science.net 2554 75677 -73123 -96,6251
universalis.fr 15947 87652 -71705 -81,8065
codes-de-reductions.com 15028 77624 -62596 -80,64
hotfrog.fr 30023 91346 -61323 -67,1327
shoppingactu.com 31757 90893 -59136 -65,0611
buzz-fr.com 21599 80551 -58952 -73,1859
news-de-stars.com 46742 105380 -58638 -55,6443
webchercheurs.com 44803 101417 -56614 -55,823
webstorming.fr 50445 106718 -56273 -52,7306
code-reduction.net 15067 70300 -55233 -78,5676
webutation.net 18471 73616 -55145 -74,909
immova.fr 15872 70456 -54584 -77,4725
code-reduction.com 24210 78546 -54336 -69,1773
codespromotion.fr 99506 153633 -54127 -35,2314
cinemovies.fr 48048 102139 -54091 -52,9582
123people.fr 53931 106317 -52386 -49,2734
greatsong.net 40257 92632 -52375 -56,5409
fun-buzz.com 34516 85816 -51300 -59,7791
jobijoba.com 19728 70545 -50817 -72,0349
le-bon-plan.com 42504 92874 -50370 -54,2348
comprendrechoisir.com 50447 100405 -49958 -49,7565
kezako.tv 11017 60879 -49862 -81,9034
leguide.net 10578 60016 -49438 -82,3747
suite101.fr 19430 68572 -49142 -71,6648
koifaire.com 19516 67809 -48293 -71,2192
idealo.fr 74678 122759 -48081 -39,167
similarsites.com 38260 85958 -47698 -55,4899
voila.fr 478852 525915 -47063 -8,9488
meilleursjeux.net 12854 59209 -46355 -78,2905
kelmagasin.com 13647 59727 -46080 -77,151
pratique.fr 25482 70941 -45459 -64,08
leparisien.fr 370973 416302 -45329 -10,8885
echosdunet.net 24523 69646 -45123 -64,7891
netscope.org 7155 52007 -44852 -86,2422
site-annonce.fr 16684 61491 -44807 -72,8676
indexweb.info 11321 56126 -44805 -79,8293
nnuaire.com 12428 56697 -44269 -78,08
cityzeum.com 10431 54676 -44245 -80,9222
trovit.fr 54270 98490 -44220 -44,898
toplien.fr 24675 68809 -44134 -64,1399
pricereduc.com 24495 68213 -43718 -64,0904
top-buzz.com 6004 48513 -42509 -87,6239
dicodunet.com 5563 47947 -42384 -88,3976
androlib.com 22555 64496 -41941 -65,0288
magasin-discount.eu 13939 55814 -41875 -75,026
logiciel.net 21731 63116 -41385 -65,5697
ykone.com 16108 57221 -41113 -71,8495
dicocitations.com 35663 76298 -40635 -53,2583
rachatducredit.com 37137 77155 -40018 -51,867
shopoon.fr 35293 74909 -39616 -52,8855
lesannuaires.com 30033 69371 -39338 -56,7067
looneo.fr 19611 58840 -39229 -66,6706
monsieur-biographie.com 29197 67891 -38694 -56,9943
shopwiki.fr 9079 47456 -38377 -80,8686
alatest.fr 16686 52548 -35862 -68,2462
evous.fr 19230 50817 -31587 -62,1583
tourisme.fr 27379 57641 -30262 -52,5008
e-marketing.fr 8013 36720 -28707 -78,1781
priceministerauto.com 48853 77210 -28357 -36,7271
qype.fr 98962 124034 -25072 -20,2138
petitfute.com 15894 38062 -22168 -58,2418
ladocumentationfrancaise.fr 15294 35883 -20589 -57,3781
dinosoria.com 19614 40186 -20572 -51,192
yelp.fr 2813 19736 -16923 -85,7469
france-voyage.com 9849 26278 -16429 -62,52
rmcsport.fr 25297 38381 -13084 -34,0898
spreadshirt.fr 4322 16707 -12385 -74,1306
flickr.com 33501 44565 -11064 -24,8267
ideesmaison.com 28732 39792 -11060 -27,7945
doc-etudiant.fr 7313 18284 -10971 -60,0033
mashable.com 63098 73965 -10867 -14,6921
medecine-et-sante.com 12705 23551 -10846 -46,0532
wananow.net 6294 16847 -10553 -62,6402
lemoneymag.fr 4602 15130 -10528 -69,5836
scribd.com 9070 18829 -9759 -51,8296

Les gagnants en SEO après Google Panda France

De l’autre coté, intéressons-nous au gagnants car si cette mise à jour Google fait beaucoup parler (les perdants), elle fait du coup moins parler les gagnants qui préfèrent rester discret et ne pas attirer le radar manuel de la search quality team Google ;-)

Les hausses sont moins importantes et ceci s’explique par le fait qu’une place perdue par un site, va bénéficier à plusieurs sites, ceci expliquant les bénéfices moins « spectaculaires » que les baisses.

Sans surprise en France également, les plateformes vidéos sont les principales gagnantes avec en tête Youtube.fr (qui appartient à Google) qui progresse de 52% ! A noter les progressions des réseaux sociaux, l’autre tendance à la hausse avec Facebook.com (+10%) et twitter.com (+25%)

Noms de domaine Actuel Semaine précédente Changement En %
wikipedia.org 13543802 12507760 1036042 8,2832
youtube.com 1509738 986790 522948 52,9949
dailymotion.com 1196455 832853 363602 43,6574
facebook.com 3387201 3075252 311949 10,1439
apple.com 1800710 1557517 243193 15,6141
twitter.com 888216 707475 180741 25,5473
tv-replay.fr 451945 356083 95862 26,9213
episun.com 279164 188570 90594 48,0426
netguide.fr 334126 247747 86379 34,8658
wat.tv 535882 453334 82548 18,2091
service-public.fr 494717 421155 73562 17,4667
kelkoo.fr 351863 284342 67521 23,7464
over-blog.com 944357 877860 66497 7,5749
informer.com 114441 58305 56136 96,2799
lepost.fr 245005 190883 54122 28,3535
bestofconcours.com 98814 48009 50805 105,8239
france5.fr 212709 162728 49981 30,7144
jeuxvideo-flash.com 340487 291603 48884 16,7639
sncf.com 210080 163672 46408 28,3543
radins.com 234099 188379 45720 24,2702
freenews.fr 94082 50882 43200 84,9023
viadeo.com 192570 154283 38287 24,8161
mozilla.org 174744 136855 37889 27,6855
lesprixducoin.com 117593 80746 36847 45,6332
laposte.fr 308850 273039 35811 13,1157
orange.com 89561 53845 35716 66,3311

Retrouvez l’article original (en allemand) sur le blog Searchmetrics.

Par David Degrelle

Fondateur, Ex-président de 1ère Position.

Partager et noter cet article !







41 commentaires pour “Google Panda en France : Les gagnants et les perdants”

  • Par Wabstemer , le 16 août 2011 à 19:18

    Voilà le premier article ou l on peut vraiment voir effet panda en France ( en Europe article original était allemand )
    Merci pour la traduction

  • Par Webdesigner webdesigner.im, le 16 août 2011 à 19:26

    Pas mécontent de voir 123People prendre un carton.

    Wikio qui dévisse, ce n’est pas une surprise !

    WRI, c’est bizarre puisqu’ils proposent des formations pour ce prémunir du Panda ;)

    Coté bonnes news, Twitter qui gagne en visibilité malgré la fin de l’accord avec Google sur le real time search (mais il me semble qu’en Allemagne, c’est le contraire).

    Viadeo qui gagne des points sur le networking pro.

    Et enfin France5 qui progresse, priorité à la culture sur Google :)

  • Par Hervé infiniclick.fr, le 16 août 2011 à 19:26

    C’est la première liste ou les annuaires sont cités. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils se prennent une énorme claque !

    Après pour les comparateurs et les agrégateurs, c’est tout sauf une surprise.

  • Par Vincent , le 16 août 2011 à 20:49

    Cher SearchMetrics et 1ere Position.
    Je gère un des sites présent dans cette liste. Bien que vos chiffres me paraissent vraisemblables (mais non confirmé par nos outils), qu’appellez vous « mots clés principaux du secteur » ?
    En effet, j’ai plus de 200K mots clés référents par mois et ma tête de longue traine n’a pas bougé plus que les autres semaines. Peut être que je me fourvoies mais il semblerait que les mots clés principaux de votre secteur ne soit pas le mien.
    Pourrait on en savoir plus sur la méthode utilisé et bien sur, ce qui est indispensable dans tout sondage, l’échantillon de donnée, par secteur ?

  • Par Aurélien oseox.fr, le 16 août 2011 à 22:10

    Merci pour la liste.

  • Par benoit mathon.fr, le 16 août 2011 à 22:30

    on parle bcp des comparateurs, mais je suis pas mécontent de voir les résultats de certains sites de code promo.
    les pratiques de certains me hérissent tellement les poils, que les -80% environ de ceux présent dans cette liste me donne un grand sourire!!

  • Par François nicetrotter.fr, le 16 août 2011 à 22:39

    Kelkoo est annoncé par d’autres classement comme étant en chute de 70%, et sur votre classement on indique +29.
    En fait, il n’y a que les sites concernés qui peuvent savoir vraiment s’ils sont touchés.

    Je trouve que les claques monstres infligées à Wikio, Dicodunet et 123people sont une bonne nouvelle, par contre dans la liste des frappés il y a des sites de grande qualité.

  • Par Jeffrey , le 16 août 2011 à 22:57

    Merci pour ces chiffres intéressants ! Si la baisse de WebRankInfo est avérée, Ranking-Metrics (Du même éditeur) a fait une grosse impasse sur cette info …

  • Par Tony infowebmaster.fr, le 16 août 2011 à 23:17

    Cette liste est très intéressante si elle s’avère exacte vis-à-vis de l’impact de Google panda sur le positionnement Google et donc l’apport/perte de trafic en provenance de Google.
    Il est vrai que c’est difficile de juger pour le moment, car peu de ces sites communiquent vraiment sur l’apport ou la perte de visiteurs depuis Google panda sur leurs blogs.

  • Par Littlebuzz zandira.com, le 17 août 2011 à 08:30

    La guerre des chiffres a commencé. Savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas risque d’être compliqué. Une communication des sites concernés serait intéressante !

  • Par Toucouleur toucouleur.fr, le 17 août 2011 à 08:31

    @JambonBuzz j’imagine que tout comme SEMRush, SearchMetrics se focalise essentiellement sur les mots clefs générateurs de trafics, mais qu’il reste très difficile d’identifier de façon automatisée les combinaisons pouvant constituer les longue traines génératrices d’une importante part de trafic.

    La mise en gras de certains sites dans la liste, c’est histoire d’en agacer leurs propriétaires, ou est ce pour souligner des cas d’écoles ?

  • Par Inside Référencement inside-referencement.com, le 17 août 2011 à 09:35

    Je ne suis pas mécontent que certains sites chutent. Les petits commerçants vont avoir plus de visibilité avec la chute des comparateurs de prix.
    Par contre dommage pour indexweb.info que j’apprécie particulièrement. D’autant plus qu’ils avaient fait des efforts allants dans le sens de la qualité.

  • Par Michel michel-courtade.com, le 17 août 2011 à 09:43

    @benoit c’est clair que ça fait plaisir de voir ces parasites squattant très souvent les premiers résultats des recherche de type « marque » prendre une claque !

    sympa de voir que les sites de partage vidéo font partie des gagnants, il va falloir travailler son VSEO :)

    sinon que vient faire informer.com dans les gagnants ??

  • Par Cyril@Alsaseo alsaseo.com, le 17 août 2011 à 09:56

    Si pour WRI c’est véridique, ça doit faire mal …
    Comprendre Choisir va peut être aussi arrêter de tout monopoliser

  • Par Théophane webmarketing-et-referencement.fr, le 17 août 2011 à 10:03

    Intéressante cette étude.

    C’est marrant, la dégringolade de WebRankInfo ne ressortait pas dans l’étude Ranking Metrics…

    Je reste persuadé que toutes ces études ne sont pas fiables, la seule vraie source d’information, c’est l’outil de Web Analytics de chaque site. Source à laquelle personne excepté les responsables des sites en question n’a accès.

  • Par mich , le 17 août 2011 à 10:09

    Intéressant, mais diffuser des pourcentages avec quatre décimales, tout en laissant deviner un bon coup de pifomètre dans les données d’entrée (deuxième paragraphe), cela me semble de la poudre aux yeux.

    Une décimale serait acceptable car plus lisible.

  • Par jérôme mindeez.com, le 17 août 2011 à 10:53

    Merci pour la liste, Il y a quand même quelques bonnes surprises comme 123people, des sites qui ne servent à rien. M. Billot qui était fier d’annoncer le rachat de 123people à l’époque en disant que cela leur apporterait beaucoup de trafic, il doit faire un peu la gueule.

  • Par costes , le 17 août 2011 à 11:04

    Je doute sérieusement de la méthode Ranking-Metrics, personnellement. D’autant que certaines pertes ahurissantes de visibilité ne se traduisent pas par des baisses aussi fortes de trafic concernant certains sites. Ils doivent ne se baser que sur du head, avec les 10 plus grosses requêtes, et basta… Sauf que les content farms, on le sait, bossent surtout sur la long-tail…

    ComprendreChoisir squattait les top des SERP, certes, mais côté contenus ils sont quand-même bien plus quali que des content farms de type suite 101, wikio experts ou autres…

  • Par 1Truc , le 17 août 2011 à 12:24

    La plupart des sites cités pour avoir pris une claque ont les moyens pour se sortir de cette mauvaise passe. Cela va faire marcher les machines à coder.

  • Par Insolite-du-Geek insolite-du-geek.fr, le 17 août 2011 à 13:23

    Ah oui effectivement, la chute est vraiment énorme pour certains groupes … Google Panda apporte donc beaucoup de changement à première vue pour les gros sites, mais qu’en est t-il pour nos sites un peu plus modestes ?

  • Par David Degrelle twitter.com/david_degrelle, le 17 août 2011 à 14:07

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos commentaires, nous travaillons avec l’éditeur pour apporter des précisions sur la méthodologie utilisée, par ailleurs la même que pour les études US, UK et DE.

    – Webrankinfo.com à bien été impacté sur la partie annuaire : http://www.webrankinfo.com/dossiers/webrankinfo/panda-wri

    – Le % indique une baisse/hausse de l’indice de visibilité sur les mots clés audités, et ne correspond pas au % de baisse/hausse de trafic que les sites ont pu ressentir.

  • Par g2l , le 17 août 2011 à 14:44

    Merci pour la précision. Nous avions compris que cela ne concernait que les mots clés audités, donc les mots clés de tête, alors que nombre de sites font leur beurre des requêtes riches.

    Ce qui est dommage, c’est qu’avec votre article + celui de Ranking Metrics, cela donne l’impression que certains sites sont out, alors qu’ils se portent très bien, analytics en main. Et tous les recopieurs de communiqués (les journalistes, pardon) sont occupés à diffuser ces listings en annonçant la dégringolade de tel ou tel. Grosse désinformation en vue ! Ceux qui gèrent ces sites auront ensuite un travail considérable de réinformation à accomplir, notamment auprès de leurs annonceurs et partenaires.

    Bref, la prochaine fois, faites des titres moins racoleurs et plus vrais, du genre : évolution de la visibilité des sites sur Google sur x requêtes importantes… (Moins glam, c’est vrai, et ça fera moins de trafic sur votre page aussi ;-)

  • Par David Degrelle twitter.com/david_degrelle, le 17 août 2011 à 15:38

    @g2l : Si je peux me permettre c’est un procès d’intention.

    D’une part les journalistes vérifient leurs informations et appellent les sites et marques qu’ils citent, sinon ce ne sont pas des journalistes, mais des blogueurs, comme nous ;-)

    D’autre part, classement ou pas, cela n’empêche pas la suspicion depuis des mois et la question que tout le monde va poser : Alors toi tu a été touché par Panda ?

    Alors je comprends votre point de vue coté éditeur, mais il y a aussi celui du coté annonceur et partenaire qui vont demander plus de transparence sur les chiffres de trafic en provenance des moteurs.

    Pour les sites cités injustement, c’est une opportunité de communiquer sur le fait qu’ils ont passé Google Panda, car une nouvelle fois, la question va être sur toutes les lèvres des annonceurs avertis.

  • Par Searchmetrics France searchmetrics.fr, le 17 août 2011 à 18:35

    Bonjour,

    Pour confirmer les propos de David Degrelle, suite à l’étude Searchmetrics Mise à Jour Panda en France, nous tenons à préciser que celle-ci a été faite de la même manière qu’en Allemagne, Angleterre et Etats Unis, et comme elle va être effectuée sur d’autres pays Européens et Asiatiques d’ici quelques jours.

    Nous vous expliquerons dans un prochain post comment Searchmetrics, à partir de ses bases de données internationales, analyses et donnes des informations et classements qui en découlent, par pays, avec parfois des positionnements différents pour un même site sur des pays différents.
    Nous espérons que ces explications apporteront un peu plus de sérénité dans la manière de lire cette étude et d’en tirer des conclusions.

    La démarche de Searchmetrics, comme celle des journalistes, n’est pas d’apporter au monde du SEO des informations erronées, mais des informations basées sur des données et donc en aucun cas d’alimenter de fausses rumeurs.

    Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions.

    Cordialement
    Searchmetrics France

  • Par Nicolas Chevallier nicolas-chevallier.fr, le 17 août 2011 à 20:22

    Merci pour toutes ces infos, c’est une étude de plus qui confirme mes premières impressions sur la baisse de gros acteurs.

  • Par arthus , le 17 août 2011 à 22:26

    En tant que fondateur d’un des sites de cette liste, je précise qu’il faut quand on publie des chiffres en faire une analyse stricte, ces pourcentages sont calculés sur un petit nombre de requêtes, si vous prenez 20 mots clés favoris sur une longue traine de 5000 mots clés outsiders, cela représente moins de 1% des requêtes, avez-vous vu une entreprise faire la une de la presse parce qu’elle perd 1% de part de marché à l’instant T. Je précise quand ce qui nous concerne nous avons progressé sur des requêtes phares et je peux bien évidemment le confimer concrêtement, dans ce cas j’imagine que c’est la même chose sur des sites confrères. chaque site est à étudié sur son segment de marché et sur ses différents secteurs, et non pas résumé sur un seul chiffre.
    Le minimun également en statistiques est de publier le protocole utilisé, c’est à dire
    entre autres la date exacte de ces relevés, a quoi correspond chaque colonne, le nombre de mots clés utilisés pour cette étude, la méthode exacte de calcul, la méthode pour extraire les mots clés, etc., je ne vois rien de tout cela, en revanche une chose est sûr, vous parlez d’entreprises dont certaines ont plus de 10 ans de web, avec des journées 2 en 1, avec aussi des clients il ne faut pas les oublier, Alors, merci pour eux de les informer avec des chiffres commentés et des méthodes expliqués.

  • Par Stéphane@Hebergement site , le 17 août 2011 à 23:05

    Ces résultats sont spectaculaires en terme de chiffres mais il ne faut pas oublier que ces changements brutaux peuvent avoir de grandes conséquences en terme d’emploi pour les sites subissant des fortes baissent. On peut imaginer que certains sites vont perdre beaucoup d’argent et qu’ils auront peut-être des difficultés à payer leurs salariés. En tout cas, il faudra bien qu’ils se récupèrent quelques part.

  • Par egoo , le 17 août 2011 à 23:19

    Ces chiffres la ne veulent rien dire sauf pour des journalistes en quête de sensationnel qui ne comprennent rien au web. L’indice de visibilité ne mesure pas l’audience, c’est la première chose à dire et à expliquer. Il y a peut être des sites qui ont perdu 50, 60% mais est ce que la méthode employée correspond réellement aux mots clés importants pour les sites ? Est ce que la visibilité sur Google ne se fait elle pas davantage sur la longue traine, donc sur des expressions spécifiques plutot que sur des mots clés génériques ?

    Pour les sites concernés, j’éviterai de communiquer absolument. Pourquoi ? Parce que si votre réponse ne plait pas à Google, vous passerez à la trappe lors de la prochaine Panda Dance !
    Souvenez vous de Ehow.com aux US qui avait fanfarroné après le premier lancement de Panda pour n’avoir perdu qu’un faible pourcentage de visibilité sur Google : ni une, ni deux, à la deuxième session, Google a manuellement descendu Ehow de son piédéstal.

    Comme Panda est un filtre manuel, ciblé par site, je déconseille fortement de communiquer sur les hausses ou baisses de votre visibilité ou audience.

  • Par Audiofeeline , le 18 août 2011 à 03:47

    Je vous invite à vérifier par vous-même ces chiffres complètement erronés… En ayant rapidement fait le tour, j’ai remarqué que dans l’ensemble, notamment pour les « grands noms », que ces statistiques n’étaient pas bonnes. Si je peux donner un conseil à tous vos lecteurs, renseignez-vous avant de diffuser des informations d’autant plus que pour la plupart vous êtes des webmasters responsables.

  • Par Aurélien Delefosse gnomecorp.com, le 18 août 2011 à 10:26

    Merci David pour ces données que nous attendions tous depuis quelques temps. Aurais-tu des données liées au trafic ? Il faut croiser ces données, sans quoi l’analyse risque d’être erronée.
    Romain Casolari montre que lol.net a gagner en audience cf : http://traffic.alexa.com/graph?&w=500&h=300&o=f&c=1&y=r&b=ffffff&n=666666&r=1m&u=lol.net&.

  • Par egoo , le 18 août 2011 à 13:21

    >> audio feline
    C’est ce que je disais. Ces chiffres ne veulent rien dire car ils n’ont aucun corrélation réelles ( en audience donc ) de vérifier.

    Si on dit : vous avez perdu 70% de CA, on sait que vous perdu tant d’argent. Il y a une corrélation mathématique vérifiable

    Si on dit : vous avez perdu 70% de visibilité sur Google, j’aimerai bien voir en chiffre ce que cela veut dire en terme de traffic afin de vérifier la corrélation.

    Si on ne peut pas vérifier, quel est l’intérêt ? Un effet d’annonce.

  • Par Riche Idée richeidee.com, le 18 août 2011 à 13:59

    Merci pour la liste. Content de voir les sites de comparateurs et de réduction prendre des claques car c’était de plus en plus relou les résultats.

  • Par egoo , le 18 août 2011 à 15:59

    Contrairement à ce qu’indique la liste Webrankinfo vient d’annoncer qu’ils ont gagner + 26% sur le site hors annuaire, lequel a perdu 42% . Mais tout le monde sait que 90% du traffic de Webrankinfo se fait sur le site et non pas sur l’annuaire.

    Tout cela pour etayer ce que je disais plus haut : ces chffres annoncés brut tel quel ne veulent rien dire du tout et ne veulent pas dire qu’il y a une baisse de traffic, cf l’exemple webrankinfo qui au contraire en a gagner !

  • Par David Degrelle twitter.com/david_degrelle, le 18 août 2011 à 16:12

    Merci egoo, je suis ravi qu’au bout du 3ème commentaire (troll?) vous avez compris que les % indiqués ne concernent pas le trafic mais l’indice de visibilité et comme cela est indiqué dans l’article, qu’il suffit de lire ;-)

    Contrairement à ce que je peux lire aussi, je n’ai pas encore vu/lu un journaliste faire cette confusion lui…

  • Par websilon websilon.net, le 19 août 2011 à 11:56

    Pour WebRankInfo, IndexWeb et TopLiens qui selon moi sont parmi les + ou – 5 meilleurs annu du web francophone ça ressemble à une énorme claque ! Dommage pour eux mais ça laisse plus de place aux autres, reste à savoir comment les annuaires de manière plus synthétique ont été impactés (waaaouh, el annuaire, gralon…), surtout pour les plus clean niveau DC, adsense, spécialisation dans un domaine, utilisation de sous domaines pour les catégories…

  • Par egoo , le 19 août 2011 à 21:36

    Cher David Grenelle

    Voici un article d’un journaliste qui confond indice de visibilité et traffic. Selon ce journaliste qui s’est basé sur l’étude search metrics , certains sites ont perdu 70% de traffic ! Comme quoi j’avais bien raison de dire que lancer des chiffres comme cela, ca n’a pas d’intérêt sauf pour les journalistes en quête de sensationnel

    http://www.france24.com/fr/20110818-google-panda-effet-france-internet-content-farm-touslesprix-techno-science-wikio-perdant-gagnant-recherche-algorithme

    Je précise que je n’ai aucun lien avec tous les sites cités dans l »étude, ni de près ni de loin. Je suis juste un artisant du référencement qui aime bien qu’on dise la vérité plutot que du sensationnel. Personnellement, j’ai 3 sites, ils étaient n°1 avant Panda, ils sont toujours n°1 après Panda, et je n’applique que ma vision lecture personnelle de l’algorithme Panda qui peut se résumer en cette phrase  » ai un rapport gagnant gagnant avec Google et Google te le rendra « 

  • Par David Degrelle twitter.com/david_degrelle, le 19 août 2011 à 22:10

    @egoo : Bon c’est Degrelle et pas Grenelle mais j’ai l’habitude à la capitale c’est souvent qu’on m’appelle comme cela ;-)

    Nous sommes d’accord sur le dernier point, et nous sommes également des artisans du web.

  • Par Dommadey dommadey.com, le 23 août 2011 à 13:29

    Bonjour, en ce qui concerne les sites qui montent, la méthode d’analyse est ce qu’elle est mais force est de constater que les sites web2, réseaux sociaux et wikipedia ont prit une importance énorme, même sur les longues traines alors que le résultat pour l’utilisateur n’a souvent aucun intérêt. Je ne vois pas YahooQR qui apparaît régulièrement sur des requêtes quasiment hors sujet (seul un mot clé en titre suffit).
    Je ne suis clairement pas convaincu par Panda d’un point de vue utilisateur.

  • Par Marco@grain de web legraindeweb.fr, le 24 août 2011 à 11:07

    Bonjour, et merci pour ces chiffres.
    Je suis tout de même étonné par certaines baisses, en particulier pour flickr, qui je trouve joue parfaitement son rôle de base et partage d’image.
    Sinon je suis comme beaucoup assez content de voir les pages de résultat google nettoyé de sites avec peu/pas de valeur ajoutées, la vraie question étant les dommages collatéraux pour des sites de qualités (comme certains annuaires). Mais on manque encore d’information la dessus, surtout pour des sites plus petits)…

  • Par Referencement internet – Dossier Google Panda – questions referencement-tutorial.com/actus-du-site/dossier-google-panda-412.html, le 31 août 2011 à 10:22

    […] Vous pouvez voir la suite de l’analyse sur le ce lien : http://www.1ere-position.fr/blog/google-panda-en-france-les-gagnants-et-les-perdants […]

  • Par logicieldereferencement , le 19 septembre 2011 à 21:02

    Très bonne vidéo. Commentaire positif laissé sur youtube. Bonne connaissance du sujet !