#Hashtag : Le mot clé de l’année 2013

Rédigé manuellement le 1 octobre 2013 par

Alors que les mots clés représentent un mode d’expression essentiel notamment sur les moteurs de recherche, ils sont également le reflet direct de notre façon de penser et de nos envies.

Difficile alors, lorsque l’on travail dans le domaine du Search Marketing et du web en général de ne pas être sensible à l’emploi des mots qui est faite lors de recherche. C’est d’ailleurs le grand sujet du moment depuis que Google a annoncé le 100% du « not provided« .

Tendances des recherches sur hashtag

Evolution des tendances de recherche du mot clé hashtag dans Google France :

Evolution des recherches du mot hastag

La première définition du mot que l’on trouve sur le web :

hashtag : masculin (Néologisme) (Internet) Mot clé utilisé dans les messages sur le site de microblogging Twitter ; le mot-clé est préfixé par un croisillon (signe #, appelé hash en anglais). Source : wiktionary.

Alors qu’on le croyait réservé qu’aux initiés, le voilà qu’il s’exporte en dehors du web. Qui aurait pu parier sur le fait que ce mot clé dièse deviendrait mainstream (grand public) ? L’apparition des tweets à la télévision a largement contribué à « peopliser » ce mot qui devient un véritable objet créatif.

Pour preuve, ces deux sélections de vidéos où le mot clé hashtag est mis en scène de manière très originale et décalée, tout en restant accessible au plus grand nombre.

L’échange entre Jimmy Fallon & Justin Timberlake qui utilisent le #Hashtag dans un dialogue hilarant

La seconde vidéo est une poésie pour les oreilles sous forme de rap magistralement interprété par Greg Frite dans sa chronique  « les gros mots de Greg Frite » dans l’emission du Before de canalplus.fr.

Ce « dièse » va-t-il alors devenir un véritable signe de ralliement, un trait de stabilo qui met en surbrillance nos mots, nos idées, nos envies, nos émotions ?

Partager et noter cet article !







5 commentaires pour “#Hashtag : Le mot clé de l’année 2013”

  • Par Laurent Matignon changer-de-site.com, le 3 octobre 2013 à 13:46

    Je suis passé il y a une semaine dans une boutique de mode et j’ai été surpris de voir une large collection de t-sirts avec des hashtags humoristiques.
    Et puis toutes ces émissions au nom très très long qui invite le téléspectateur à réagir via un hashtag du type #ONDAR, ça aussi en dit beaucoup sur la place qu’ils ont pris dans la tête des gens.

    La grande question au sujet du hashtag est de savoir ce que Twitter peut / va faire pour tenter d’en conserver la paternité. Elle semble déjà lui échapper… D’ailleurs dans cet article Twitter n’est cité qu’une fois, un peu comme s’ils avaient inventé le bébé et que celui-ci avait bien grandi depuis ;-)

    Sinon, à noter qu’une nouvelle fois on a voulu nous vendre une « francisation forcée » et qu’une nouvelle fois il y a eu comme un bug (pardon : un « beugue ») dans la soupe. Ben oui, comme beaucoup l’ont fait remarquer à l’époque (dont Slate pour prendre un média grand public), #mot-dièse n’est pas cliquable car il a un tiret au milieu. C’est ballot.

  • Lydia Arzour

    Par Lydia Arzour lydia.arzour.com, le 4 octobre 2013 à 09:44

    Merci laurent pour ce complément. En effet, la machine semble être déjà lancée… comment twitter pourrait maintenant récupérer la paternité du hashtag.. d’ailleurs sur l’INPI pas de trace de la part de twitter du dépôt de la marque hastag. Alors que intagram interdit tous les sites et application portant la mention « gram », twitter lui, victime de son succès.. ne semble guère ce soucier de cela.

  • Par ATHENA IMMO athenaimmo.com, le 7 octobre 2013 à 13:37

    C’est intéressant de voir que les rédacteurs se sont très vite appropriés la technologie mais que les internautes ne l’utilisent finalement peu dans sa fonction clé.

  • Par Eric grainedimages.com, le 9 octobre 2013 à 14:38

    les recherches augmentent pour le hashtag cela annonce un bel avenir pour lui non et pour tweeter par ricochet.
    Petite remarque les vidéos ne fonctionnent pas à mon niveau. j’aurais bien aimé visualiser les échanges.

  • Par Malek formationnews.com/assistante-maternelle, le 19 octobre 2013 à 16:04

    on te remercie beaucoup pour cette vision du HASHTAG et je e suis tout à fais d’accord que les mots clés reflètent nos envies et nos désirs
    mais je reste perplexe concernant ce dièse, pour est-il devenu aussi important,aussi significatif ?