Les critères de performance web pour le référencement Google

Rédigé manuellement le 28 avril 2010 par

Cet article est issu d’une interview réalisée sur Frenchweb

Quel est l’impact de la prise en compte des temps de réponses par Google sur le référencement d’un site ?

Ce n’est pas vraiment une nouveauté, mais plus un rappel de la part de Google sur les bonnes pratiques en matière de performance web et c’est salutaire.

Le temps de réponse du serveur d’hébergement d’un site web est depuis longtemps un critère dans Google pour favoriser la rapidité d’indexation d’une nouvelle page et indexer plus de pages en profondeur.

Dorénavant le temps de réponse sera intégré comme un critère à part entière parmi les 200 critères que compte son algorithme et susceptible d’affecter 1% des recherches par mots clés.

En tant que tel, l’impact de cette dernière annonce est donc plutôt limité y compris en référencement, ce n’est pas pour autant un critère à négliger.

La réussite de Google, tient également de sa capacité à fournir rapidement des résultats pertinents.

Sur un site web au-delà de 3 secondes, le délai ressenti par l’utilisateur commence à devenir long et le temps moyen recommandé par Google est de 1,5 secondes.

Le monitoring et l’optimisation de la performance web est encore un sujet sous estimé par les éditeurs de sites ou les webmasteurs, alors que l’impact sur le trafic est majeur. Google vient nous le rappeler.

C’est d’autant plus utile avec le développement de l’internet mobile et nomade, où les enjeux de la vitesse de connexion sont d’autant plus importants pour les sites et services mobiles.

L’impact du coté de Google, sera vraisemblablement à terme de réaliser des économies en ressources, serveurs et bandes passantes pour la firme.

Quelles recommandations préconisez vous ?

Tout d’abord, il faut pouvoir mesurer le temps de réponse et de chargement. Google propose des outils dans le laboratoire du Google Webmaster Tools qui propose ce type de graphique et des outils tels que PageSpeed + Firebug.

Temps de chargement et performance site web sur Google Webmaster tools

D’autres outils existent et notamment un plugin pour Firefox très utile : LORI et qui permet d’afficher dans la barre d’état de son navigateur : le temps de réponse, le temps de chargement, le nombre de requêtes et la taille d’une page web visitée.

Ensuite il existe 2 moyens pour optimiser les performances en terme de temps de réponses et temps de chargement, qui sont en réalité 2 données bien distinctes à optimiser.

D’une part il faut réaliser des optimisations, coté serveur d’hébergement et coté site web.

Sur le serveur où est hébergé le site :

- Mettre en place un système de cache optimisé et diffusion de fichiers en parallèle

- Optimisation des requêtes http, PHP et Mysql (sur un serveur Apache)

- Activer la compression Gzif ou Deflate

- Nettoyer et optimiser la base de données

- Dissocier le serveur de pages web et le serveur de base de données

- Pour les très gros sites en terme de contenus et d’audience, la mise en place d’une répartition de charge et un réseau Content Delevry Network (CDN)

Sur le site web et les recommandations les plus simples à réaliser :

- Externaliser de la page les Javascript et les feuilles de style CSS, les mettre dans un fichier externe sur le même serveur et les appeler une fois depuis le page

- Appeler les images depuis le même serveur ou se trouve les pages web

- Compresser les images, préférer le format PNG au lieu du GIF

- Nettoyer le code HTML des commentaires et alléger les lignes de codes

- Utiliser le mode CSS Sprite pour les appels récurrents aux mêmes images, dans un seul et même fichier

Avec le développement de sites et de blogs sous la plateforme WordPress, voici quelques-unes des principales recommandations et plugins à utiliser pour optimiser la performance web de votre WordPress :

- Dans le header et le footer, remplacer les requêtes PHP dans les noms de fichiers par l’adresse url absolue (complète avec le http://)

- Supprimer les plugins inutiles et désactivés

- Nettoyer et optimiser la base de données avec le plugin WP DBManager

- Installer le plugin WP Super Cache ou W3 Total Cache

- Installer PHP Speedy

- Désactiver la sauvegarde automatique

En savoir plus sur l’optimisation WordPress et sur la performance web en général :

Parmi les récents changements de l’indexation de Google quels sont ceux qui vous paraissent les plus significatifs ?

En premier lieu c’est la personnalisation de la recherche. Dorénavant, Google enregistre et personnalise chaque page de résultats en fonction de l’historique de recherche.

Jusqu’à présent, cette fonctionnalité n’était disponible que pour les utilisateurs enregistrés avec un compte Google.

L’adresse IP, les cookies, la Google Toolbar, permettent à Google de disposer d’information pour adapter ses résultats un historique de recherche.

Ainsi dans une même entreprise, plusieurs personnes peuvent avoir des résultats différents.

Pour revenir à un affichage « anonyme » des résultats, il faut à la fois se déconnecter d’une session Google, désactiver l’historique de recherche et supprimer tous les cookies.

Ensuite c’est l’arrivée de résultats en temps réel avec l’intégration des messages court provenant de Twitter par exemple.

Google détecte ainsi les pics de recherche et l’apparition de nouveaux mots clés et thèmes pour changer l’affichage et ajouter des résultats de différentes sources : l’actualité, de blogs, de photos, de vidéos, de forums, réseaux sociaux, etc.

Tous ces changements tendent à montrer un déploiement progressif de Google Caffeine, la nouvelle version de l’algorithme de Google annoncé depuis aout 2009, mais toujours pas officiellement déployé…

Par David Degrelle

Fondateur, Ex-président de 1ère Position.

Partager et noter cet article !







Les commentaires sont fermés.