TinEye : Moteur de recherche d’images innovant

Rédigé manuellement le 19 mai 2008 par

TinEye est un tout nouveau moteur de recherche d’images, original et innovant à plus d’un titre et qui devrait intéresser, voire pousser Google Images et Vidéos à faire évoluer la traditionnelle recherche par mot clé pour les contenus multimédias…

Leila Boujnane, PDG et co-fondatrice française de l’entreprise canadienne Idée Inc. qui édite TinEye résume ainsi leur originalité : « Pour résumer, Idée (TinEye) est aux images et vidéos, ce que Google est pour le texte (…) vous soumettez une image ou une vidéo et notre moteur trouvera tous les documents où ils se trouvent, qu’ils soient sur le Web ou dans des documents papiers comme des journaux ou des magazines. »

Proposé en version BETA privée et bientôt en version publique, TinEye apporte notamment une rupture en terme d’usage d’un moteur de recherche d’images, puisque ce n’est plus en saisissant un mot clé mais en soumettant directement une image ou son URL, que le moteur va rechercher dans sa base de 500 millions d’images, pour retourner la liste des sites où se trouvent l’image en question.

Pour essayer TinEye en BETA privée, rendez-vous sur leur site pour demander une invitation.

Comment ça marche ?

Pas de reconnaissance faciale ou d’analyse du contenu d’une image comme le précise le moteur « TinEye looks for the specific image you uploaded, not the content of the image. TinEye cannot identify people or objects in an image. ».

L’algorithme TinEye se base en réalité sur l’analyse des pixels d’une image pour identifier une image et ses caractéristiques, permettant au moteur de retrouver une image même i elle à été fortement modifiée en taille ou altérée au niveau de couleurs.

TinEye explore continuellement le web à la recherche de nouvelles images et crée une signature numérique unique ou «empreintes digitales» pour chacune des photos qu’il trouve avant de l’ajouter dans son index.

Il ne reste ensuite plus qu’au moteur de comparer l’empreinte digitale de votre image avec celles de sa propre base de données.

Les applications de TinEye :

Elles semblent nombreuses, à commencer bien sur par la plus évidente : la protection et la gestion des droits sur les images et qui à déjà intéressé l’AFP et Getty Image clients de la solution.

Mais ce n’est pas tout puisque la technologie développé par Tineye permet également à de sociétés comme Digg de pouvoir identifier rapidement les photos dupliquées. La technologie pourrait également intéresser Google News, Wikio, Flickr, …

Demain avec la recherche de vidéos, que TinEye annonce disponible pour la fin de l’année, le moteur pourrait permettre à la fois de suivre la diffusion et la propagation d’une vidéo virale, tout en offrant une nouvelle solution pour surveiller et réaliser la protection de droits audiovisuelles sur Internet, et sans avoir à passer par de lourdes solutions de types DRM.

Enfin, TinEye propose déjà un plugin Firefox pour rechercher une image d’un clic droit sur une page web.

Les résultats :

Si la base de près de 500 millions d’images tout de même, peut sembler encore relativement faible, c’est déjà une base suffisante pour le lancement du moteur et juger de sa pertinence.

Exemple avec cette photo d’un ami photographe amateur, d’une rue au Portugal :

Après avoir uploadé cette photo, TinEye, l’a retrouve sur 5 sites web, pourtant il s’agit d’une photo diffusée à partir d’une seule source et peu connue :

On y trouve notamment un site qui propose des séjours linguistiques (Activa Langues) et qui a repris, sans autorisation (c’est pas bien), cette photo en miniature pour illustrer ses produits au Portugal.

D’une manière générale les tests réalisés depuis la version beta de TinEye sont bluffants et ne cesseront de gagner en pertinence au fur et à mesure que la base d’empreintes digitales des images va s’étoffer, en attendant l’arrivée du moteur TinEye pour la vidéo qui finira de lui assurer un succès mondial et qui semble déjà bien parti !

Pour aller plus loin et à lire dans l’expansion, l’interview de Leila Boujnane, PDG et co-fondatrice française de l’entreprise canadienne idée Inc. qui édite TinEye et des solutions d’identification d’images, à l’identiques ou similaires.

Par David Degrelle

Fondateur, Ex-président de 1ère Position.

Partager et noter cet article !







4 commentaires pour “TinEye : Moteur de recherche d’images innovant”

  • Par florence.levot , le 5 mai 2011 à 07:54

    Effectivement, sur le principe ce service est très intéressant. Mais le niveau de service et donc les résultats semblent très différents selon qu’on y accède de manière gratuite ou payante comme Getty Images. Je m’explique: une cliente me transmet l’an dernier (en 2010) une réquisition de Getty Images pour une image qui aurait été utilisée dans une composition sur son ancien site datant de 2003. Le message de Getty Images contient la photo originale, le nom du photographe et une facture de quelques milliers d’€ (!!). Lorsque j’ai soumis l’image en question à TinEye il ne trouvait pourtant aucun résultat concordant.

  • Par Jason blog-espion.fr, le 10 juin 2011 à 15:16

    Hidden due to low comment rating Click here to see.

  • Par atalante , le 23 août 2011 à 14:52

    A mon humble avis cela intéressera surtout les ayants droits à faire valoir leurs droits sur la propriété intellectuelle ! adieu le « clic droit ->copier->clic droit->coller » en toute impunité sur son blog ou site internet ;)

  • Par Nico , le 29 octobre 2011 à 22:55

    Depuis ton article, ce moteur de recherche a beaucoup évolué.
    Je l’utilise assez souvent et je suis toujours autant bluffé (par contre je suis moins fan du logo mais ce n’est qu’un détail ^^)