Comment créer une arborescence de site web ?

Sans une arborescence de site solide, un site internet n’est qu’un ensemble de pages et d’articles de blog complètement désorganisé. Les internautes ont besoin de cette architecture pour naviguer d’une page à l’autre et comprendre où trouver l’information. C’est un élément déterminant de l’expérience utilisateur (UX). Les moteurs de recherche utilisent également la structure de votre site pour déterminer quel contenu est important et ce qui est moins pertinent faisant de l’arborescence de site un enjeu majeur du référencement naturel (SEO). Meilleure est la structure de votre site, meilleures sont vos chances de vous positionner sur la première page de Google. 1ère Position, agence SEO depuis 1999, vous donne quelques conseils et des exemples pour créer une arborescence de site web optimisée pour votre référencement et pour les internautes.

Illustration d'un spécialiste SEO créant une arborescence sur un tableau blanc

Définition de l’arborescence de site web

L’arborescence d’un site web désigne l’organisation du contenu et des pages d’un site internet et les liens entre chaque page. Un site Web est constitué de contenu sur une variété de sujets et présenté sous la forme d’articles ou de pages. L’arborescence est vraiment le squelette ou la structure du site et montre la manière dont son contenu est groupé, lié et présenté au visiteur. Si vous structurez bien votre site web, les internautes et les moteurs de recherche en profitent : les utilisateurs trouveront plus facilement leur chemin et Google indexera mieux et plus régulièrement vos pages. Ils existent de nombreux moyens de structurer un site : niveau de hiérarchie, catégories, liens internes, navigation, fil d’Ariane, sitemap…

 

Le rôle de l’arborescence de site internet pour le SEO

L’arborescence de votre site web joue un rôle majeur en termes d’utilisabilité et de visibilité, soit en termes d’UX (User Experience) et de SEO (Search Engine Optimization). Malheureusement, la plupart des sites ne disposent pas d’une structure solide pour guider les visiteurs vers les informations ou les services qu’ils recherchent et faciliter la compréhension de votre site par Google. Une architecture de site claire et fonctionnelle est donc extrêmement importante pour votre référencement. Or, elle est souvent négligée et pas souvent bien après d’autres sujets comme le design du site. Voici pourquoi l’arborescence est aussi importante pour le SEO, veillez à prendre votre temps pour construire votre structure de site. 

 

Améliorer l’expérience utilisateur

Fidèle de ce blog, lecteurs des publications de Google ou en veille active sur le SEO, vous n’êtes pas sans savoir que l’UX est un critère de positionnement pour le géant américain d’où la création d’un néologisme : le SXO pour UX + SEO. Google utilise différents facteurs pour analyser la qualité réelle ou supposée de l’UX d’un site web, c’est d’ailleurs le sujet d’une publication récente sur les Core Web Vitals, programme censé évaluer des « métriques essentiels pour un site sain » : vitesse de chargement, interactivité, stabilité…

Si ce n’est pas encore un critère majeur pour Google, il n’en reste pas moins important pour la visibilité et surtout l’expérience utilisateur. Un visiteur qui apprécie la structure du site va naviguer de page en page pendant plus longtemps, ce qui augmente vos chances de le fidéliser ou de réaliser une conversion. Pour cela, il doit savoir où chercher, localiser les éléments importants et pouvoir passer d’une page à l’autre logiquement.

 

Donner des indications pour les crawlers

Les crawlers désignent les robots d’indexation, les programmes responsables d’explorer automatiquement l’immensité du web et ses bas-fonds. Google explore les sites Web en suivant les liens internes et externes par le biais de ces robots d’indexation : les Googlebots. Les liens servent à déterminer la relation entre les différentes pages et les niveaux de hiérarchie. La structure de votre site est donc un guide pour Google. Feignants, les moteurs de recherche ont tendance à valoriser un site qui facilite son travail de recherche (et celui de l’internaute) plutôt que les sites qui lui compliquent la tâche avec peu de liens, des liens inutiles ou des erreurs de navigation (oui, on parle d’erreurs 404 là !).

Avec une architecture de site web solide, Google comprend où trouver le contenu le plus essentiel, en quoi consiste votre site et ce que vous vendez. Ainsi, il est capable d’indexer et de positionner les bonnes pages par rapport à une requête précise. Google n’est pas irréprochable et il est toujours opportun de vérifier si Google indexe toutes vos pages ou lui fournir un sitemap à jour.

 

Réduire les risques de cannibalisation SEO

Sur un même site web, il est très fréquent de traiter de sujets extrêmement proches, voire identiques. Vous pourriez avoir des articles de blog assez similaires. Par exemple, notre blog sur le référencement couvre des thématiques comme le référencement naturel, le référencement payant et d’autres avec des articles relativement proches. Éléments de l’arborescence de site, le système de taxonomie (catégories et étiquettes sur WordPress) et les liens internes permettent de signaler à Google quel est le contenu le plus important et lequel doit se positionner sur vos mots-clés. Vous évitez ainsi de mettre en concurrence plusieurs pages de votre site et de ne pas pouvoir maîtriser quelle page doit être considérée comme la principale.

 

Obtenir des sitelinks sur la SERP