Comment expliquer le SEO à sa grand-mère (et lui faire comprendre à coup sûr !) ?  

De part et d’autre d’une table en formica d’un blanc passé, vous faites face à votre grand-mère qui attend le sifflement qui ne viendra jamais de sa toute nouvelle cafetière Senseo. La tarte à la frangipane fraîchement sortie du four exhale ses dernières vapeurs sous le cliquetis insupportable de la vieille horloge. Autant par habitude que par surdité partielle, votre mamie ne l’entend plus. Vous, si. Un supplice chinois en bonne et due forme. Malgré cet environnement hostile, vous vous sentez inexplicablement bien. Ça sent bon le bois moisi et l’amour.

 

On peut tout trouver sur Gouleugue ? Même des Vosgiennes ? 

Vous voilà à échanger tendrement des banalités pour outrepasser le gouffre qui sépare vos deux mondes, creusé par deux générations à cheval sur une société qui eut le temps de se réinventer douze fois. Sa dernière version en date ne l’intéresse pas beaucoup plus que la précédente, votre grand-mère, mais vous vous l’intéressez. Non, vous la passionnez ! Alors, pour mieux s’approcher de votre mystérieux univers, elle tente un saut téméraire dans ce portail spatio-temporel dont elle ignore la destination. Ce sera cette question qu’elle ne se souvient pas avoir posée déjà 10 fois, faute de n’avoir jamais récolté de réponse compréhensible : « Alors tu peux m’expliquer un peu ton métier, mon petit ? » 

Manque de chance, vous bossez dans le SEO, et les prochaines minutes à venir s’annoncent comme une gymnastique cérébrale de très haut niveau. Manque de chance toujours, votre cerveau ne ressemble pas à une Chinoise élastique de 16 ans en body à paillettes. Parce que nous vivons une drôle d’époque où la transmission se fait aussi du descendant à l’aïeul, 1ère Position vous donne une solution afin que vous n’abdiquiez plus en décrétant « faire de la pub sur Internet » ou, pour les plus lâches d’entre vous, « bosser dans l’informatique ». Vous allez faire comprendre à votre grand-mère ce qu’est le SEO. Si, si. 

 

Référenceur SEO, c’est plutôt une bonne ou une mauvaise situation ? 

Google, c’est 46 millions de visiteurs uniques par mois en France

« Bonmamie, imagine un village : c’est Internet. Dans ce village, il y a une grande place du marché dans laquelle les habitants vont chercher tout ce dont ils ont besoin. Cette place, c’est GoogleLe problème dans ce village, c’est qu’il y a beaucoup de commerçants, beaucoup de gens qui ont des choses à vendre, mais la place du village, elle, est limitée dans l’espace, forcément ! Du coup, les stands s’entassent sur cette place, tout le monde veut y être ! 

– Ah bah oui, ce n’est pas commode ça alors, c’est sûr ! 

– Tout le monde se bat pour poser son stand sur la place, mais pas seulement, tout le monde se bat pour avoir les meilleurs emplacements, ceux qui se trouvent au bord de l’allée centrale ! Parce que la plupart des gens, eh bien ils traversent la place sur cette allée centrale ; peu s’aventurent dans les ramifications étroites qui s’enfoncent dans les recoins. Cette allée centrale, tu vois, c’est la 1ere page de Google, celle où les gens se baladent quand ils ont besoin de quelque chose sur Internet ! 

– Internet ?

– Oui, le village mamie, le village !

– Ah oui ! Alors les villageois se rendent sur la place Gogole pour acheter des babioles, et les espaces entre les étalages sont très exigus. Mais qui les tiennent, ces stands ?

– Les commerçants, tous les commerçants qui cherchent à vendre leur marchandise sur Internet. 

 

Poisson frais et rich snippets : les camelots sont dans la place 

– Le problème, comme je te le disais, mamie, c’est que tout le monde se bat pour poser son stand sur la place et à plus forte raison sur l’allée centrale. Mais un village où les gens se battent en permanence, ce n’est pas possible ! Alors pour cela, il existe des gens les… les… les « Gardiens de la place », qui passent en revue tous les stands des commerçants très tôt le matin et qui décident qui peut poser son stand sur la place et où. 

– Aaaah, ils ont beaucoup de pouvoir alors ces bougres-là ! Ils décident un peu comment les boutiques se rangent sur Internet, alors ? 

– Oui voilà, exactement ! 

– Ah ! Et toi, tu fais ça ? 

– Non, je voudrais bien mais ce sont les employés de chez Google qui font ça, ceux à qui appartient la place du village. 

– Mais elle n’appartient pas à tout le monde ? 

– Eh non ! Dans le village Internet, les places appartiennent à ceux qui les construisent, et c’est Google qui a construit la plus spacieuse et la plus adaptée aux stands des marchands. 

– Et je parie que le taulier de Gogoule en profite pour faire passer à la caisse les braves marchands qui veulent s’y installer ? 

– Eh bien pas forcément, mamie, un beau stand peut suffire à se voir accorder une place de choixsans payer pour son emplacement. 

– Ah ben il est bien élevé alors ce monsieur Gougoule ! 

Michel, fier d’être en 1ère page grâce à son site structuré et optimisé

 

Larry Page, le Jean-Luc Reichman du Web 

– D’accord, d’accord. Et alors toi, tu fais quoi dans tout ça ? 

– Eh bien moi, mamie, j’observe attentivement la place, en particulier ses « Gardiens », la façon dont ils examinent les stands des marchands avant de les placer. Et à force d’observation, de tests et de réflexion, j’arrive à comprendre leurs critères de sélection. 

– Bah oui tiens, ce sont quoi leurs critères ? 

– En partie, il s’agit de choisir les stands les mieux conçus, les plus adaptés aux besoins des villageois : il faut déjà que le stand soit facilement accessible et identifiable, que le villageois avec un besoin en tête se dirige naturellement vers celui-ci. Il faut ensuite un étalage reposant sur une structure bien stable, des marchandises bien mises en valeur, des petits écriteaux pour les nommer, des compartiments dans lesquels il est facile de trouver les produitsmais il y a également des critères plus saugrenus, à la logique moins évidente de prime abord. 

– Et toi, ça te sert à quoi de comprendre comment ces gens répartissent les marchands sur la place ? 

– Ça me sert à conseiller ces marchands justement, pour qu’ils aient le plus de chances possible d’avoir leur stand sur la place, et si possible aux abords de l’allée centrale… tu sais, la première page s’affichant sur les ordinateurs, dont je te parlais tout à l’heure. Et les marchands me payent en échange de cela, parce que grâce à moi, tous les villageois peuvent voir leur stand, et beaucoup s’y arrêteront 

– Alors si je devais résumer, mon petit : tu conseilles les marchands sur Internet pour que leur bric-à-brac soit le mieux placé sur la plus grande place de marché des ordinateurs, Goulogue ?  

– C’est pas mal du tout mamie ! Au fait, tu sais, cette nouvelle machine que je t’ai offerte, il ne faut pas attendre qu’elle siffle, elle ne sifflera pas. 

– Ah bon ? 

– Oui, il suffit d’attendre que la lumière s’arrête de clignoter et d’appuyer sur le bouton. Bon, je vais faire les cafés parce qu’après je dois filer. 

– Incroyable Il faudra que tu reviennes pour m’expliquer en détail comment elle fonctionne cette fichue machine, s’il te plaît. Dis, avant de t’envoler petit chenapan, j’ai une question à te poserDis-moi franchement, n’es-tu pas parfois tenté de conseiller aux marchands de faire du faux ou de dissimuler de vilaines choses pour passer devant d’honnêtes marchands ? 

– Sûrement pas ! Je ne fais que de l’aménagement de stand honnête moi, mamie. 

– Ouimais utiliser les robots txt, ce n’est pas du black hatmais c’est un peu du camouflage, non ? 

– Quoi ?! ». 

 

Voilà. Le temps de quelques échanges cocasses, vous venez de faire comprendre à votre grand-mère les rudiments de votre si obscure profession, le référencement. Mieux, le temps d’attendre le sifflement d’une cafetière électrique, vous avez l’air de rien initié votre mamie aux concepts de moteur de recherche, de SERP, d’algorithmes Google, de veille, de Test and Learn, de l’exploration de site, de dualité entre le SEO et le SEA, de meta title, de meta description, de contenus optimisés, d’UX et même de l’opposition entre le White hat et le Black hat! 

À moins qu’elle n’ait déjà tout compris et qu’elle vous pose à nouveau la question pour le double plaisir de vous garder un peu plus auprès d’elle… et de vous voir galérer un peu. Pour aller plus loin, votre grand-mère pourra toujours télécharger le livre blanc de 1ère Position :

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Commentaires

    Laisser un commentaire

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    En tête de liste sinon rien
    Take the lead!
    Référencement : visez la première page Google
    Quel budget
    pour une meilleure position sur Google ?
    Réponse rapide et prestation sur-mesure.

    Partagez vos objectifs
    de vente ou marketing
    avec nos consultants en référencement et stratégie digitale

    Être recontacté !

    Selon votre besoin, consultez directement notre équipe d’experts

    Vous souhaitez

    Connaître nos offresNous proposer vos services

    Vous êtes

    Une grande entrepriseUn grand compteUn artisanUne TPEUne PME

    Votre besoin

    Référencement Naturel SEORéférencement Payant SEAAuditRéseaux SociauxRédaction de contenuFormation

    Votre projet

    J’accepte les conditions | Lire

    Une agence certifiée

    Nous contacter