Comment optimiser son référencement SEO à l’international ?

Comment référencer son site à l’international ? Faut-il créer un site unique par langue ciblée, un sous-domaine ou un sous-répertoire du site principal ? Comment s’adapter aux usages de son marché cible ? Voici quelques pistes pour optimiser votre déploiement à l’international sans faire de faux pas côté SEO.

référencement SEO international - 1ère Position

 

Comment gérer son site multilingue ?

Commençons par la partie technique : différentes solutions existent pour passer son site web en multilingue. Voici les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

 

  1. Créer un CCTLD pour chaque langue (exemple : site.fr, site.ru…)

Le CCTLD (country code top level domain), c’est l’extension de votre site Internet liée au pays ciblé. Cette solution implique l’achat d’un domaine différent pour chaque pays et nécessite donc de repartir de zéro à chaque fois.

Les avantages :

  • Le CCTLD indique explicitement la langue ciblée à Google, donnant de bonnes bases pour le référencement.
  • Par la suite, c’est l’idéal pour adapter le site à plusieurs langues régionales, via la création de sous-domaines ou de sous-répertoires.

Les inconvénients :

  • Un domaine différent nécessite de faire des ajustements importants pour chaque pays, plus coûteux en temps et en budget.

 

  1. Faire des sous-répertoires (exemple : site.com/fr)

Les avantages :

  • La création d’un sous-répertoire permet de profiter de l’autorité du domaine principal et évite donc de partir de zéro.
  • Cette stratégie est bien moins coûteuse que la création d’un domaine par pays.

Les inconvénients :

  • Les balises hreflang et canonical doivent être correctement mises en place pour ne pas ruiner le SEO.

 

  1. Créer des sous-domaines (exemple : fr.site.com)

Les avantages :

  • Cette solution est moins coûteuse en maintenance. Attention cependant, les coûts sont variables en fonction du pays et des adaptations à gérer sur le site.

Les inconvénients :

  • Le sous-domaine est considéré par Google comme un domaine à part entière, il ne peut donc pas vraiment profiter de l’autorité du domaine principal.

 

Un ou plusieurs sites par langue ?

Une problématique se pose lorsqu’on vise plusieurs marchés parlant la même langue, par exemple plusieurs pays francophones (France, Belgique, Québec, Maroc…). Faut-il créer un contenu universel pour tous les pays ou s’adapter aux spécificités linguistiques de chaque marché ?

Pour Google, l’idéal est de créer un site distinct pour chaque pays, avec un contenu adapté à chaque cible, tout en indiquant au moteur de recherche la version privilégiée pour chaque pays (via la Search Console et les balises hreflang) afin qu’il propose systématiquement le contenu le plus pertinent à la cible.

 

Traduction ou adaptation ?

Une fois le site multilingue mis en place, reste la problématique du contenu : est-il plus intéressant de traduire ou d’adapter les contenus de son site ?

D’une part, un travail de traduction représente un gain de temps et de budget. Il s’agit de partir du contenu existant et de traduire celui-ci le plus fidèlement possible. Cette solution a l’avantage de maintenir une structure cohérente entre les différents sites, mais elle ne permet pas de s’adapter aux spécificités du pays voire des différentes régions, ni de se positionner sur de nouvelles thématiques.

D’autre part, l’adaptation implique de créer un nouveau contenu adapté pour chaque cible. Elle est donc plus longue et plus coûteuse, impliquant une double tâche de rédaction et de traduction. Néanmoins, elle permet de transmettre un message réellement adapté aux besoins de chaque cible.

 

Réaliser une étude de mots-clés localisée

L’étude de mots-clés localisée est une étape cruciale pour le référencement à l’international. Pour la création de nouveaux contenus, il est indispensable de connaître les bons mots et expressions-clés à inclure pour bien se positionner.

Certains outils peuvent aider à trouver des suggestions de mots-clés pertinentes. Pensez notamment à l’outil d’Ads, Keyword Planner, ou encore SEMrush et Ûbersuggest qui proposent des suggestions dans de nombreuses langues. Prenez également en compte les recherches associées et suggestions de recherche du moteur de recherche le plus populaire dans le pays ciblé. Celles-ci vous guideront pour créer un contenu qui réponde aux requêtes de votre marché-cible.

D’autre part, restez toujours attentif aux spécificités de la région que vous visez : pour une même langue, certains pays utiliseront un vocabulaire et des tournures de phrase différentes (à l’exemple de la France et du Québec).

 

Connaître les spécificités des moteurs de recherche étrangers

Une stratégie de référencement à l’international passe en premier lieu par une bonne connaissance des habitudes de votre marché cible en termes de recherches. En effet, si le mastodonte Google détient 93% des parts de marché en Europe, ce n’est pas forcément le cas partout ailleurs.

Aux Etats-Unis, par exemple, Bing et Yahoo se partagent 33% du trafic. En Chine, c’est Baidu qui domine largement avec près de 80% de parts de marché, tandis qu’en Russie, Google est talonné par le moteur de recherche national, Yandex RU.

Ces moteurs de recherche présentent des différences au niveau des critères de référencement. Par exemple, contrairement à Google, Baidu prend en compte les meta-keywords pout l’optimisation SEO et s’appuie davantage sur l’optimisation mobile. Il est donc essentiel de maîtriser ces critères pour s’assurer de la solidité de sa stratégie de référencement.

 

Le netlinking à l’international

Un bon référencement passe également par une stratégie de netlinking bien ficelée. Comment optimiser sa stratégie de netlinking à l’international ?

Une première étape est de mailler les différents domaines internationaux entre eux.

La quête de backlinks de qualité demande un travail de recherche approfondi pour viser des sites et blogs spécialisés dans le pays ciblé. Il est recommandé de cibler des domaines sur des CCTLD locaux, possédant des contenus rédigés dans la même langue que votre marché-cible. Enfin comme pour toute stratégie de netlinking, vos partenaires doivent traiter de thématiques similaires ou proches de la vôtre.

Quoi qu’il en soit, une stratégie de référencement à l’international doit se baser sur une compréhension des besoins et des usages de chaque marché local, ainsi que leur perception de la marque ou du secteur d’activité.

 

N’hésitez pas à faire appel à nos professionnels du référencement pour définir votre stratégie SEO.

Commentaires

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

En tête de liste sinon rien
Take the lead!
Référencement payant : visez la première page Google
Comment être
en 1ère page de Google en 2019 ?
Le Livre Blanc
des 20 ans de 1ère Position
Quel budget
pour une meilleure position sur Google ?
Réponse rapide et prestation sur-mesure.

Partagez vos objectifs
de vente ou marketing
avec nos consultants en référencement et stratégie digitale

Être recontacté !

Selon votre besoin, consultez directement notre équipe d’experts

Vous souhaitez

Connaître nos offresNous proposer vos services

Vous êtes

Une grande entrepriseUn grand compteUn artisanUne TPEUne PME

Votre besoin

Référencement Naturel SEORéférencement Payant SEAAuditRéseaux SociauxRédaction de contenuFormation

Votre projet

J’accepte les conditions | Lire

Une agence certifiée

Nous contacter