Les critères influençant le « Social Rank » et le positionnement sur Facebook, Google et Bing

Après avoir abordé l’intérêt et les principes globaux du référencement sur Facebook dans un précédent billet, je te propose aujourd’hui d’aborder, plus en détails, les facteurs qui influenceraient sur le positionnement dans Facebook (via les suggestions personnalisées et le moteur de recherche interne) et qui pourraient bien être pris en compte (si ce n’est déjà fait…) par les technologies de recherche tierces de Google et Bing.

Au centre de cette problématique se situe la notion de «Social Rank» qui serait un savant calcul permettant d’influer le positionnement. On pourrait définir le «Social Rank» comme la note attribuée à un objet sur le web (une page, un site, un utilisateur…). Cette notion est comparable à la notion de «Page Rank» pour le calcul de la popularité des sites web dans les moteurs de recherche

Le « Social Rank » reste probablement uniquement conceptuel mais il ne s’agit pas de débattre sur le bon mot, le bien fondé, où la prise en compte effective des critères énoncés (notamment par l’ennemi Google) mais plutôt de poser les hypothèses permettant d’aborder le référencement sur Facebook et ses impacts indirects probables sur le positionnement dans les moteurs.

Afin d’attribuer la valeur à un lien social et l’autorité d’un objet sur le web, les moteurs de recherche peuvent potentiellement se baser sur:
la nature du lien social,
l’autorité (ou réputation) du compte utilisateur ou la page d’où provient ce lien social.

Sur la nature des liens sociaux issus de Facebook :

 

Les différents types critères concernant les liens sociaux

La nature des liens sociaux issus de Facebook semble être utilisée par les moteurs de recherche via différents facteurs :

Diversité des sources : un lien social depuis un nombre important de comptes utilisateurs aura plus d’impact qu’un nombre important de liens/mentions « j’aime » depuis un seul compte.

Timing / persistance des liens : le degré de persistance dans le temps des liens vers un objet permet de fournir un signal sur sa qualité et son positionnement sur le long terme.

Contexte du lien : le message accompagnant le lien/la mention « j’aime » fournit aux moteurs des indications sur le sujet et la thématique du lien. La prise en compte de ce contexte peut être basée : soit sur les commentaires accompagnant les recommandations des utilisateurs ; soit sur les données de structuration qui accompagnent l’action de recommandation d’un objet sur le web (cf. métas du protocole Open Graph).

Niveau d’engagement des internautes : le nombre de clics, de mentions « j’aime », de commentaires permettrait également d’attribuer de la valeur à un lien social pour l’amélioration du référencement d’un objet sur Facebook et dans les moteurs de recherche.

Les stratégies et actions concernant les liens sociaux sur Facebook

L’augmentation des liens sociaux passe essentiellement par l’intégration d’un bouton « j’aime » (plugin like button) sur les pages de son site web.

Les optimisations techniques / éditoriales : la structuration sémantique et l’utilisation du protocole Open Graph dans les pages de son site web permet de qualifier précisément le contenu qui sera partagé et intégré dans le «social graph».

Les optimisations ergonomiques : le choix des emplacements dans les templates de page, la forme du bouton, etc., permettent d’augmenter le niveau d’engagement des internautes sur son site web et le volume de liens sociaux générés.

Les résultats escomptés avec la mise en place du bouton Facebook « j’aime » sur un site web

Les résultats de la mise en place du bouton « j’aime » sur un site web sont de 2 ordres.

  • Impacts directs sur le trafic : une page web recommandée par un internaute sera potentiellement visible, visitée et partagée de nouveau par le cercle de relations d’un internaute. Les effets de réseaux induits sur le trafic peuvent potentiellement être importants.
  • Impacts sur le positionnement dans les moteurs de recherche (trafic indirect) : la notion de recommandation étant au centre du « Social Graph » (que j’aborderai dans un autre article), le partage et la diffusion de ressources de son site web est un facteur positif pour le positionnement dans les moteurs de recherche.

Prise en compte de l’autorité d’une page Facebook

 

Les différents critères concernant l’autorité d’une page Facebook 

L’autorité d’une page Facebook est également prise en compte dans le calcul de pertinence des moteurs de recherche. Cet indice pourrait être influencé par les facteurs suivants.

Quantité de fans : l’autorité d’une page sur Facebook doit se calculer principalement sur le nombre de fans acquis par cette page.

Thématique de la page : la thématique globale de la page et le contenu publié permettraient aux moteurs de mieux la qualifier. Les liens publiés sur cette page auraient un impact plus important sur les thématiques les plus fréquemment abordées. Cette thématisation passe principalement par l’optimisation sémantique du flux d’actualités publié sur le mur mais aussi par le réseau relationnel de la page (via les pages favorites).

Association avec le site web : les moteurs de recherche parviennent très probablement à associer un site web avec une page Facebook. Les effets positifs de cette association pourraient être réciproques. Ainsi, plus le site web est populaire, plus l’autorité de la page Facebook associée en profitera. De façon réciproque : plus une page Facebook aura acquis d’autorité, plus le site web associé en bénéficiera.

Les stratégies et actions permettant d’augmenter l’autorité d’une page entreprise sur Facebook 

L’augmentation du nombre de fans passe principalement par l’intégration d’un plugin de recrutement sur son site web (Plugin Like box) ou plus simplement d’un lien personnalisé (icône, bannière, lien texte) vers sa page Facebook.

Un onglet personnalisé (utilisé comme page de destination) pour sa Facebook permettra également de faciliter d’adhésion de nouveaux fans.

Les actions doivent également porter sur l’optimisation sémantique et éditoriale des contenus publiés. La thématique de la page devra se rapprocher autant que possible de la thématique du site afin d’être bénéfique pour le référencement.

Enfin des techniques d’association d’un site web avec une page Facebook permettent d’assurer la réciprocité des bénéfices tant sur le site web que sur la page Facebook.

Les résultats escomptés 

Le recrutement de nouveaux fans et l’optimisation technique de la page constituent donc les principaux leviers pour l’augmentation de l’autorité d’une page Facebook et d’un site web.

Je te propose également de découvrir les 2 articles qui m’ont largement inspiré ce billet.

L’interview de Google et Bing par Danny Sullivan sur la prise en compte des signaux sociaux sur Searche Engine Land

L’analyse et les hypothèses de Rand Fshkin (SEOmoz) suite à l’interview de Danny Sullivan

Commentaires

  1. Renaud Joly

    Les moteurs déclarent aussi accorder de l’importance au croisement des signaux social / web / actualité. Le ranking social seul est trop biaisé par la popularité de la source ou du profil pour que le résultat soit jugé pertinent. C’est un facteur supplémentaire à prendre en compte.

  2. J’aime beaucoup ton article, car on s’intéresse à ces problématiques depuis très peu. Avant, on orientait tout vers le linking externe, qui avait un effet plus qu’immédiat, mais il faut se préparer à une attendue future transition vers des résultats influencés plus ou moins fortement par les médias sociaux.
    La vraie question est faut-il être un early adopter, souvent synonyme de faible rentabilité, ou attendre que le train soit en marche en ayant tout préparé au préalable.
    J’attend avec impatience ton article sur le social graph.
    Anthony

  3. Très bon article sur le « référencement social ».
    Merci pour les sources, je vais aller approfondir.
    et j’attends aussi avec impatience l’article sur le social graph
    Merci encore.

  4. Aurélien Guiton

    Merci à tous pour vos commentaires, l’article suivant sur le Social Graph de Facebook est en ligne depuis hier

  5. Avec l’arrivée de Google+ je pense que le référencement social va encore prendre de l’ampleur… On est pas au bout de nos surprises… En tout cas très bon article merci. JE vais de ce pas jetter un oeil à celui du social graph !

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

En tête de liste sinon rien
Take the lead!
Référencement payant : visez la première page Google
Comment être
en 1ère page de Google en 2019 ?
Le Livre Blanc
des 20 ans de 1ère Position
Quel budget
pour une meilleure position sur Google ?
Réponse rapide et prestation sur-mesure.

Partagez vos objectifs
de vente ou marketing
avec nos consultants en référencement et stratégie digitale

Être recontacté !

Selon votre besoin, consultez directement notre équipe d’experts

Vous souhaitez

Connaître nos offresNous proposer vos services

Vous êtes

Une grande entrepriseUn grand compteUn artisanUne TPEUne PME

Votre besoin

Référencement Naturel SEORéférencement Payant SEAAuditRéseaux SociauxRédaction de contenuFormation

Votre projet

J’accepte les conditions | Lire

Une agence certifiée

Nous contacter