Compte Rendu Performance Web Genève 2016

Performance web Genève 2016
Conférences Performance web Genève , vendredi 20 mai 2016

20 mai 2016, 8h30, au détour d’une rue du centre ville de Genève au Théâtre de l’Espérance, Performance Web ouvre ses portes. L’événement  accueille sur une journée pas moins de 12 conférences et 14 intervenants (et des pointures dans leur domaine !)  sur des thématiques variées du SEO,  SEA , web analytics, marketing digital, e-mailing, sécurité et données privée, social média …

Tout d’abord un grand merci à l’équipe d’organisation de l’association Performance Web. Un événement ne serait pas ce qu’il est sans ceux qui le font vivre (bénévolement) au profit de 300 personnes présentes le jour J à Genève pour vivre une expérience unique et partager autour du web !

 

La Team Performance Web 2016

En premier lieu, merci à la team pour cette réussite collective :

Patriclogo performance web genevek Chareyre (@patrickchareyre xenoht.net) qui avait pour tâche de coordonner l’événement avec une précision horlogère et la très lourde responsabilité de remplir les verres des sponsors, intervenants et partenaires. Pari réussi avec brio Patrick !

Yannick Bouvard (@yeca / yeca.pro) pour l’ensemble de ton œuvre sur l’événement (photographe, déménageur, conférencier … et j’en passe surement beaucoup !). Merci aussi d’avoir eu a eu la gentillesse (naturelle) de me ramener dans la Yaute le lendemain de la fête.

Jérôme Guyonnet ( @g_jerome / f5media.fr) même si on ne semble pas d’accord sur grand chose 😉 , ça sert à ça le débat !

Emilie Since (@emiliesince ) qui a tout fait pour rassembler et amener l’after le plus loin possible… Sans moi après 2h30. J’espère que ça s’est bien fini ! Merci pour toutes tes attentions avant et pendant l’événement !

Mickael Lopes (@lopesmikael_GE / lopesmikael.com) je te souhaite de faire le bon choix pour démarrer ta carrière professionnelle. Dans les 2 cas, il faut se lancer ce n’est jamais définitif et tu vas apprendre beaucoup !

Matteo Mazzeri (@matemaz / mazzeri.net) mon (presque) voisin puisque j’aperçois le clocher de son village depuis ma fenêtre. J’espère que tu choisiras une date en dehors de mes vacances pour les BBQ du web d’Annecy cette année !

Raph Mau (@raphmauraphmau.com) pour la conception du logo de performance web (et son “projet de merde de qualité” à découvrir sur poost.me). Merci (plus accessoirement) pour l’animation de mes soirées au cours de l’événement et pour tes “bons conseils” de vie !

Une belle équipe aux manettes de cet événement web qui s’est inscrit comme un incontournable dans le paysage francophone avec cette édition 2016 !

 


 

Secret2moteurs.com partenaire de L’ÉVÉNEMENT

secrets2moteurs.comPour cette édition 2016, nous avions l’honneur d’être (modestement) partenaire de l’événement Performance Web  avec www.secrets2moteurs.com (outil de veille édité par 1ère Position depuis 2000, permettant aux professionnels des domaines du search et du social marketing de partager gratuitement leurs contenus auprès de la communauté de fidèles lecteurs).

 


 

Compte rendu de performance web 2016

Revenons en aux faits… Performance Web s’est inscrit rapidement comme un modèle parmi les événements du genre avec pour maîtres mots :

” Partage, Bonne Humeur, Bienveillance “

Une occasion unique (et à peu de frais) d’apprendre, de rencontrer, de partager avec des gens de tous horizons. Et il faut le dire, bien souvent un peu fous…

 


 

Démarrage à 9h00 préciseS comme prévu ! 

matteo-mazzeri
Matteo Mazzeri, speaker de l’événement Performance Web 2016

Le timing et les enchaînements ont été assuré d’une main de maître par le trépidant Matteo Mazerri qui nous a fait la grâce de son accent italien pour internationaliser encore un peu plus l’événement. Matteo a su chanter les transitions entre les conférences et coordonner le tirage au sort des gagnants des 15 000 CHF  de lots mis en jeu pour les participants (rien que ça !).

On notera la référence à un concept obscur de NSEQ (à la place de NSEO), mais cela permettait de rebondir sur la thématique N°1 du web sur laquelle se sont appuyés quelques intervenants pour garder le public en émoi tout au long de la journée (n°1 Stephane Koch et n°2 Kevin Richard). C’est ainsi que pas moins de 12 conférences et 14 intervenants vont s’enchaîner à un rythme d’enfer.

 

 



Le programme des  conférences

Voici les raccourcis vers les 12 comptes rendus des conférences. N’hésite pas à me remonter tes remarques en commentaire si tu as des compléments d’infos, ou si tu as observé des imprécisions dans mes notes…

#1 – Etude SEO factors : les critères de référencement résultats 2016 avec Yannick Bouvard
#2 – SEO / SEA : ami ou ennemi ? avec Vincent Lehmann
#3 – Inspirer la culture des données grâce aux web analytics avec Sabine Dufaux
#4 – Deep learning et le web, y-a-t-il réellement une révolution en route ? avec Sylvain Peyronnet
#5 – Est-il encore possible de gérer son image privée et professionnelle sans maîtriser la sécurité de ses données ? avec Stéphane Koch
#6 – Etude et méthodologie d’analyse de la concurrence SEO avec Kevin Richard
#7 – Comment exploiter l’emailing pour l’acquisition et la fidélisation de vos clients ? Nicolas Pittet
#8 – Audit SEO par Sandrine Bertrand et Julien Jimenez
#9 – Echanges sur les nouveautés search avec Google : questions/réponses par Zineb Ait
#10 – Comment les PME doivent se réinventer pour acquérir des clients ? par Blaise Reymondin
#11 – Comment se positionner en 1ère page de Google sur une thématique très concurrentielle ? par Paul Sanches
#12 – Comment créer le plus beau site du monde et faire craquer Google ? par Christian Méline & Laurent Bourrelly

 



#1 – Etude SEO factors : les critères de référencement résultats 2016 avec Yannick Bouvard

Yannick Bouvard : Etude SEO Factors sur les critères de référencement naturel
Yannick Bouvard : Etude SEO Factors sur les critères de référencement naturel

Premier sujet SEO : Yannick a présenté les résultats de la seconde étude sur les critères de référencement naturel SEO Factors .

SEO factors c’est quoi ?

Cette excellente initiative vise à recueillir par le biais d’une enquête l’avis de 47 experts SEO francophones (triés sur le volet) sur  63 critères de positionnement dans les moteurs de recherche. Le fonctionnement est simple, chaque expert attribue une note de 0 à 100 sur chacun des facteurs. Tu n’es pas sans savoir que le SEO est une discipline complexe influencée par de nombreux éléments. L’avis des spécialistes permet donc de révéler les tendances liées à l’observation et l’expérience de professionnels du secteur. L’étude permet notamment de confronter ses croyances et le poids de chaque ingrédient dans sa propre recette d’optimisation SEO sur des critères de pertinence qui restent secrets.

Les TOP critères de référencement naturel 

On retiendra notamment que les résultats sont globalement très similaires d’une année sur l’autre confirmant que les basiques SEO ne changent pas ou peu (c’est rassurant !). Pour résumer, on retrouve parmi ces facteurs importants la prédominance d’un contenu original optimisés sur les mots clés (balise title, maillage, richesse sémantique du contenu) permettant de générer des liens externes de qualité. Rien de bien nouveau sous le soleil de Genève, Content is King !

Les TOP évolutions des critères SEO

Les TOP évolutions concernent les facteurs poussés dans les communications officielles de Google (importance de la compatibilité mobile ou HTTPS, vitesse de chargement) même si ces critères conservent un poids moyen ou faible selon les experts interrogés (l’observation des experts semble confirmer un impact relativement faible de ces leviers dans une stratégie SEO puisque ce sont des critères que l’on retrouve en milieu ou bas de classement (http://www.seo-factors.com/2016-resultats). Nos experts semblent donc sensibles aux communications officielles de Google mais restent prudent sur l’impact de celles-ci par rapport aux basiques.

Egalement, les progressions semblent aller dans le sens d’une prise en compte plus importante des critères liées à la sécurité et permettant à Google d’identifier des sites de confiance (qui montrent patte blanche) : Whois publique, HTTPS, correspondance thématique du linking, localisation du serveur pour les facteurs positifs et propriété de site pénalisés pour les facteurs négatifs (Cf. TOP progressions : http://www.seo-factors.com/2016-evolutions). Le critère de vitesse de chargement d’un site web affiche également une belle progression (+10 points en milieu de tableau avec la 35e place sur 63 critères).

Je te laisse donc éplucher plus en détail les résultats de cet étude sur les critères du référencement sur Seo-factors.com.

Retrouve  Yannick :

Sur Twitter @yeca

Sur le web yeca.pro et une.ch (Agence Une Réputation) et si tu as envie d’admirer ses réalisations photos (yeca.info)

Les slides de la conférence: https://fr.slideshare.net/yecayeca/seo-factors-2016-les-rsultats

Retrouve les résultats complets de l’étude SEO Factors : seo-factors.com

 

Retour à la liste des conférences ↑

 


 

#2 – SEO / SEA : Ami ou ennemi ? avec Vincent Lehmann

vincent lehmann seo sea ami ou ennemi
Vincent Lehmann : SEO / SEA ami ou ennemi ?

Un sujet qui nous tient à cœur aussi chez 1ère Position ! Vincent nous a parlé de l’intérêt de l’utilisation des synergies entre les leviers du référencement naturel (SEO) et du référencement payant (SEA) qui doivent agir de concert.

Vincent a notamment mis en avant de nombreux points de différences entre les 2 leviers, comparant le SEO à un “marathon” et le SEA à un “sprint”…  Il n’en reste pas moins que c’est une course aux résultats dans les moteurs de recherche.

Un des points remarquables de sa conférence était la mise en avant des avantages/inconvénients des supports SEO et SEA dans la définition et dans la mise en place d’une stratégie de Search Marketing sur les moteurs de recherche. Pour détailler ces points :

Pour les avantages/inconvénients du SEO :

PositifsNégatifs
Trafic de qualitéStratégie à long terme
Internautes en démarche activeRisques de pénalités
Investissement durablePas de visibilité sur les mots clés (not provided)
Supports variésBeaucoup de concurrents
Dépenses limitées