Podcast #2 : Comment bien écrire pour le Web ?

Podcast 1ère Position

Pour notre 2ème rendez-vous, nous avons choisi d’aborder un sujet plus technique qu’il n’y paraît : le contenu web. En moins de 4 minutes, nous allons tenter de vous parler des critères à prendre en compte pour l’internaute, et pour Google.

 

“Comment BIEN ÉCRIRE POUR LE WEB ?”…

“On ne va pas vous faire un topo sur “comment bien écrire”, vous savez déjà que ça dépend de certains facteurs : la grammaire, la tournure des phrases, la description des lieux, l’accroche pour tenir en haleine votre lecteur. Faire du great content, c’est respecter ces règles , et fournir des réponses exactes aux utilisateurs. En d’autres termes, c’est être à la recherche de la pertinence lors de la création de contenu. Qu’en est-il au niveau du web ? “

 

 

 


 

LE BALISAGE

Le balisage permet d’intégrer des mots clés dans certaines parties de la page. Nous avons tout d’abord l’URL (son adresse) mais également les balises présentes dans la page.

Les éléments visibles sur la SERP (Search Engine Result Page, soit le résultat de recherche de Google) sont le titre et la meta description qui permettent de mettre en avant votre page.

Nous avons, ensuite, les balises pour le contenu qui permettent de structurer votre page. Les Hn sont des titres et sous-titres allant de H1 jusqu’à H6. La plupart du temps les H1, les H2, voire les H3 sont les plus utilisés. Nous vous expliquerons pourquoi dans un prochain Podcast…

 

L’OPTIMISATION DES IMAGES

Bien écrire pour le web ne se résume pas seulement à avoir du contenu web. Il est également important d’optimiser les images.

Il suffit de renseigner le titre de vos images ainsi que la balise attribut pour chacune d’elles, mais aussi en ajoutant des mots clés dans le titre ainsi que dans la balise alt. Vous rendrez ainsi vos images visibles dans Google Images, et vous créerez par la suite une nouvelle porte d’entrée, un nouveau moyen, pour que l’utilisateur puisse accéder à votre site.

 

L’OPTIMISATION DU CONTENU

Google comprend sur quel mots clés est positionné la page de votre site grâce balises que nous avons vu précédemment, mais également avec le nombre de fois que le mot clés revient dans le contenu. le robot de Google pourra déterminer le mot clé que vous cherchez à “lier” à cette page.

La bonne occurrence pour un mot clé est située entre 3 et 8%… attention, au delà de 11% on estime que vous risquez d’être pénalisé par Google !

 

LE MAILLAGE INTERNE

Chaque page est positionnée sur un mot clé : plus votre page est profonde (une page de niveau 4 par exemple) plus votre contenu sera spécifique. Votre mot clé apportera du trafic de qualité, avec, certes, moins de volume de recherche, mais avec un niveau de concurrence moins élevé.

Les pages de 4ème niveau auront pour but de “pousser” les pages au-dessus (de 3ème niveau) positionnées sur un mot clé plus concurrentiel, car moins spécifique. Ce système se répète jusqu’à la page de 1er niveau, qui devrait être votre page d’accueil.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Commentaires

    Laisser un commentaire

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    En tête de liste sinon rien
    Take the lead!
    Référencement : visez la première page Google