Définition :
optimisation seo on page

qu’est ce qu’une optimisation sEO on page ?

L’optimisation SEO on page consiste à travailler une page en détail en cherchant à améliorer le référencement naturel par de nombreuses petites actions dites “quick win” qui envoie de bons indices à Google. Ces optimisations peuvent être techniques ou sémantiques. C’est grâce à ces différentes optimisation sur vos pages que vous allez en améliorer la qualité.

LA LONGUEUR DU CONTENU

Le minimum requis s’élève à 150/200 mots environ. Concrètement, le contenu n’a aucune limite !

Le plus important la qualité de votre contenu en apportant des informations considérées comme pertinentes pour le robot Google et intéressantes pour les internautes. Vous pouvez en produire de très longs, à partir du moment où les éléments sont utiles et fondés.

Prenons, par exemple, un magasin de location de vélos. Sur la page “à propos”, nous pouvons fournir des informations concernant la société, les personnes qui travaillent au sein du magasin, mais également la vision de l’entreprise partagée avec ses collaborateurs.

On peut ajouter à cela l’objectif de l’entreprise, sa localisation, l’origine du projet, l’historique, les points qui la distingue de ses concurrents… Il est intéressant pour l’optimisation de cette page, d’expliquer comment fonctionne l’entreprise, mais également qui est le gérant.

Bien souvent, ce type de page ne possède pas énormément de contenu, alors que les informations se trouvent juste sous nos yeux. Il existe une manière simple d’obtenir des renseignements rapidement, et ce, sur chacune de vos pages !

Posez-vous les bonnes questions. Si vos utilisateurs accèdent à votre site, c’est pour obtenir des réponses à leurs questions. Mais quelles sont leurs interrogations ?

L’idée est donc de vous poser le plus de questions possibles en lien direct avec le sujet abordé dans la page que vous rédigez.

Vous avez sûrement remarqué les mots en gras dans un des paragraphes ci-dessus. Qui ? Quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? En vous posant ces questions, d’une part, vous maximisez vos chances de répondre à toute éventualité de la part de vos utilisateurs, et d’autre part, vous fournissez du contenu qui sera pris en compte par le robot de Google (GoogleBot).

LA STRUCTURE DE VOTRE PAGE

Une fois votre contenu rédigé, d’une taille plus ou moins importante, et que vous estimez que votre page (ou votre article) possède le maximum, et surtout les bonnes informations, vous pouvez alors passer à l’étape suivante : la structure de votre page.

La structure de votre page dépend de son emplacement.

Si votre page Services se situe au 2° niveau de votre site, avec 3 pages sous-jacentes, alors cette page Services possédera 3 paragraphes présentant les 3 types de services. Chaque début de paragraphe (de préférence) disposera d’un lien vers ces 3 pages sous-jacentes.

Si nous reprenons l’exemple du magasin de vélos : le magasin propose 3 prestations (la location, la vente et la réparation). Sur la page Nos Services, nous aurons donc 3 paragraphes correspondant aux 3 services (la location, la vente et la réparation).

Ci-dessous, la structure obtenue :

H1 : Les services de “Nom de la société “

H2 : Nos locations de vélos

H2 : Nos vélos en vente

H2 : Nos vélos en location

LES RÈGLES POUR LA BONNE STRUCTURE HN DES PAGES DE VOTRE SITE

Vous devez avoir un H1 unique sur chacune de vos pages. Chaque H1 est différent, ils ne doivent surtout pas être identiques. En revanche, il est indispensable que la balise H1 représente la thématique de votre page.

Les H2 doivent être au minimum deux. Si votre contenu fait plus de 1200 mots, vous pouvez faire des sous-parties dans ces H2.

Nous pouvons donc ajouter des H3, qui se doivent d’être également au minimum de deux.

Une fois que vous avez du contenu conséquent et que votre structure est réalisée, il est temps de se pencher sur le maillage de votre site.

QU’EST CE QU’UNE PAGE DE FAIBLE QUALITÉ ?

Les pages de faible qualité ont un score pouvant aller de 0 à 100. Plus votre score est bas mieux c’est pour votre site. Le but étant de se rapprocher du 0. Les pages qui ont un score supérieur à 30 doivent absolument être améliorées afin de ne pas avoir d’impact sur le score global de votre site.

Regardons ensemble les critères pris en compte qui constituent le score de chacune de vos pages et la qualité globale de votre site.

LES 7 CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE POUR AVOIR UNE PAGE DE QUALITÉ

Les éléments qui influent sur le référencement naturel de vos pages web sont bien évidemment à optimiser pour faire baisser le score.

Dans un premier temps, la balise title, ainsi que la balise méta description, sont à vérifier. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur la page charte de nommage.

Comme nous l’avons vu précédemment dans la partie architecture d’un site, la structure du site doit respecter une règle très stricte : la règle des 3 clics. C’est-à-dire que l’utilisateur doit pouvoir atterrir sur n’importe quelle page du site web qu’il souhaite visiter en seulement 3 clics, au grand maximum.

C’est ce qu’on appelle la profondeur de la page. Lorsque le robot de Google (Googlebot) crawl le site pour indexer les nouvelles pages ou enregistrer les modifications effectuées sur les pages existantes, il ne vérifiera pas aussi fréquemment les pages de niveau 3, que celles de niveau 2.

Le temps de chargement de la page n’est pas à négliger ! Ce critère est de plus en plus pris en compte à ce jour, notamment avec l’aspect mobile d’une page.

Comment limiter le temps de chargement d’une page ?
La réponse est simple : en limitant son poids.

C’est ce qui nous permet de poursuivre avec le critère suivant. Le poids de la page est primordial pour évaluer la qualité d’une page. Plus vous avez de poids sur votre page, plus elle met de temps à charger tous les éléments, notamment les images et les différentes animations. L’idée ici est de rendre le code plus propre, en mettant les scripts dans une autre page et ainsi obtenir plus de clarté dans le code.

Pour un meilleur score, il est également pertinent de prendre en compte le nombre total de mots dans la page. Google recherche constamment des informations. Pour cela, il crawl le code html de votre page (le contenu mais également le titre de vos images ainsi que les divers balises présentes dans le code html).

QUEL EST L’IMPACT D’UNE PAGE DE FAIBLE QUALITÉ SUR VOTRE SITE ?

Dans le cas où, une ou plusieurs pages de votre site web sont considérées comme de faible qualité par le robot de Google, cela peut avoir un impact direct sur le positionnement de l’ensemble de votre site.

Votre référencement naturel en sera directement impacté, ce qui engendrera automatiquement une baisse de position dans la SERP (résultats de recherche) du moteur de recherche.

C’est pour cela, qu’il est indispensable de veiller à la qualité de chacune des pages de votre site, en respectant les règles à prendre en compte, énoncées ci-dessus.

Le référencement naturel est un levier webmarketing indispensable pour votre visibilité et votre notoriété en ligne. Il faut savoir que la majorité des internautes ne dépassent jamais la première page de résultats de recherche Google.

Ils plébiscitent les premiers résultats, pour négliger ceux qui se situent après. Il est donc primordial, pour vous et votre activité, de gagner des positions dans les moteurs de recherche, en travaillant votre référencement naturel.

Certes, il est possible de vous positionner en tête d’affiche, en faisant du SEA : du référencement payant, grâce à Google Adwords. Mais pour mettre en place une stratégie réellement pertinente sur le web, il est intéressant d’allier référencement naturel (SEO) et référencement payant (SEA).

En effet, le référencement payant développe une notoriété et un trafic sur une durée limitée et le référencement naturel fait bénéficier d’une visibilité pérenne sur le long terme.

COMMENT REMÉDIER À DES PAGES DE FAIBLE QUALITÉ ?

Vous l’aurez sans doute compris, les pages de faible qualité de votre site ont un impact sur l’ensemble du site, et donc sur vos pages web qui présentent un contenu riche et pertinent pour le référencement naturel et l’expérience utilisateur.

En d’autres termes, si votre site contient des pages de faible qualité, tous vos efforts sur les pages de bonne qualité sont réduits. Or, il existe plusieurs méthodes pour améliorer le positionnement de votre site.

En résumé, on sait que Google privilégie la qualité à la quantité.

Une fois que nous avons listé les pages à enrichir, c’est-à-dire celles qui présentent un score de qualité à améliorer, nous pouvons désormais nous pencher sur les trois choix qui s’offre à nous, à vous :

  1.  Il est tout à fait possible d’améliorer la page web directement, une par une, en respectant et en corrigeant les critères de qualité énoncés ci-dessus.
  2. Dans le cas où, nous ne pouvons pas avoir recours à ce précédent choix pour le moment, en raison d’un manque de temps ou au vu du nombre de pages beaucoup trop important, il existe une seconde possibilité. Il est conseillé de mettre les pages les moins vues en no-index en attendant de les améliorer. Une fois que les erreurs sont corrigées sur ces pages, vous pouvez envoyer le sitemap dans le search console afin d’accélérer l’indexation des pages enrichies. Ainsi, elles seront visibles dans le SERP.
  3. Le troisième et ultime choix se présente lorsque certaines pages de faible qualité ne présentent aucun contenu. Dans ce cas, vous ne voyez donc pas l’intérêt de ces pages. Vous pouvez donc les supprimer, afin de les désindexer et ainsi améliorer le score de qualité global de votre site. Il est préférable de se concentrer sur les pages de qualité, qui contiennent du contenu enrichi.

Vous avez désormais en main, les clés pour comprendre le « quality score » de vos pages et pour corriger les erreurs sur votre site d’une ou plusieurs pages de faible qualité.

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR LES PAGES DE FAIBLE QUALITÉ

Pour résumer, il est important de retenir que les pages de faible qualité sont des pages qui ne sont pas correctement optimisées et que ces erreurs peuvent avoir un impact direct sur le référencement naturel de votre ou vos pages de faible qualité, mais également sur l’ensemble de votre site web, même si celui-ci contient des pages de très bonne qualité.